Camponotus inflatus,

Forel, A., 1886, Études myrmécologiques en 1886., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 30, pp. 131-215: 51-52

publication ID

3923

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:33E1E81D-6489-4D52-828D-DCA172BC7D97

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/8C5322FA-8105-D5F6-B883-25AE9F1ECDC5

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus inflatus
status

 

Esp. C. inflatus  HNS  Lubbock

(Journ. Linnean Soc Zool., XV, 1880, p. 167).

Sir John Lubbock m'avait envoye un exemplaire de sa fourmi qu'il croyait appartenir a un genre nouveau en me priant de corriger sa description. Je lui fis observer que c'etait un Camponotus  HNS  et lui en fis une courte description qu'il n'a publiee qu'en partie (l. c). Malgre les figures de Lubbock (le thorax et l'epistome sont inexacts) il est necessaire de redecrire cette espece pour qu'on puisse la distinguer.

[[ worker ]]. Long. sans abdomen 5 mill.; long. de l'abdomen gonfle par le jabot rempli de miel: 12 mill., en tout 17 mill. — Tete triangulaire, plus large derriere, a bord posterieur droit. Yeux situes au tiers posterieur de la tete, devant. Mandibules armees de six dents, poilues, grossierement ponctuees, grossierement ridees sur leur moitie anterieure, finement coriacees dans l'entre deux. Epistome sans carene; bord anterieur avec deux faibles echancrures laterales, entier au milieu, non prolonge en lobe. Aire frontale indistincte. Sillon frontal distinct. Aretes frontales fortement divergentes posterieurement. Scapes des antennes depassant a peine le bord posterieur de la tete. Thorax court, ramasse, haut, fortement voute. Pronotum large, assez aplati en dessus mais muni de chaque cote d'une bosselure allongee, tres peu marquee, grande, allant du milieu (devant) vers les angles posterieurs. Les angles anterieurs du pronotum sont nettement marques par un bord horizontal arrondi se continuant devant pour former un bord anterieur qui se perd au milieu, vers le cou. Les sutures sont tres distinctement imprimees, mais sans former d'etranglement Le mesonotum est elargi en avant (et non pas rond comme le figure Lubbock). Le metanotum est mediocrement etroit, egalement et assez fortement voute d'avant en arriere; face declive et face basale de meme longueur. Ecaille basse, tres large, plane derriere, bombee devant, echancree au milieu de son bord superieur qui est tranchant. L'abdomen de l'exemplaire que j'ai recu est tres dilate, les segments sont comme des iles sur la membrane intersegmentaire. Pattes et antennes plutot courtes.

Tout le corps tres densement et finement reticule-ponctue en facon de de a coudre, presque mat ou un peu soyeux. Pilosite dressee d'un jaune roussatre, assez courte, mediocrement abondante sur tout le corps, sauf sur les pattes et les antennes qui sont privees de poils dresses. Pubescence courte et eparse sur tout le corps, les pattes et les antennes, semblable a celle du C. aethiops  HNS  .

Entierement noir. Mandibules, funicules et extremite des tarses d'un rougeatre fonce.

Adelaide (Australie). Lubbock.

Cette espece n'a rien qui la distingue particulierement des autres Camponotus  HNS  , sinon la dilatation purement physiologique de son abdomen, due evidemment a une plenitude demesuree du jabot, comme chez le Myrmecocystus melliger  HNS  . Cette dilatation est moindre, du reste, que celle du M. melliger  HNS  , et il ne faut pas oublier que toutes les fourmis ont la faculte de remplir plus ou moins considerablement leur jabot de miellee de pucerons, ce qui gonfle excessivement l'abdomen (p. ex. chez le Brachymyrmex Heeri  HNS  , le Lasius brunneus  HNS  , divers Camponotus  HNS  ), sans arriver toutefois a rendre la marche impossible, comme c'est le cas chez le Myrm. melliger  HNS  . Le Camp inflatus  HNS  se rattache par la forme de son pronotum au groupe du C. fulvopilosus  HNS  . Il doit exister des [[ worker ]] de cette espece dont l'abdomen n'est pas gonfle.