Tetramonium caespitum L. var. forte

Forel, A., 1904, Note sur les fourmis du Musée Zoologique de l'Académie Impériale des Sciences à St. Pétersbourg., Yezhegodnik Zoologicheskogo Muzeya Imperatorskoi Akademii Nauk 8, pp. 368-388: 4

publication ID

http://doi.org/ 10.5281/zenodo.25586

DOI

http://doi.org/10.5281/zenodo.5640977

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/7EB9F076-87D5-D105-AF7F-ED1877AF9EC4

treatment provided by

Christiana

scientific name

Tetramonium caespitum L. var. forte
status

 

Tetramonium caespitum L. var. forte   nov.

[[ worker ]]. L. 3 a 3,6 mill. Outre sa grande taille, cette variete se distingue par sa tete et son thorax grossierement et regulierement stries en long) son 2 me noeud deux fois plus large que long et, chez les exemplaires tout-a-fait typiques, par son metanotum arme de deux epines pointues, longues comme les 2 / 3 de leur intervalle.

Je rapporte avec doute a cette variete des [[ queen ]] et [[ male ]] de Crimee et de Transcaucasie qui se distinguent de notre type de l'espece de l'Europe centrale et septentrionale par leur thorax plus etroit et par la tete de la [[ queen ]] un peu plus large, surtout derriere, ou elle est plus large que devant. Longueur de la [[ queen ]] 8,2, du [[ male ]] 6,0 mill.

Cette variete se trouve dans le midi de l'Europe (Camargue, Nice, Drome, Palavas pres Montpellier). Au Musee Zoolog. Ac. Imp. Sc., elle Se trouve de Crimee (Alupka, 1 [[ queen ]], 2. VI. 1899; mont Kastei, 1 [[ queen ]], 26. VI. 1900; Aluschta, 15 [[ worker ]], 13 - 15. V. 1900. N. Kuznecov!) et de Transcaucasie (les [[ queen ]] et [[ male ]] douteux): (Gouv. Kutais, Artwin, 1 [[ queen ]], 23. VI. 1898; K. Derjugin!).

J'ai observe dans la Camargue ses nids qui ressemblaient a des nids de Myrmica   HNS   et qui etaient assez considerables. Dans les pays mediterraneens elle semble a premiere vue etre une espece differente des petites varietes (punicum, meridionale etc.).