Camponotus mombassae, Forel, A., 1886

Forel, A., 1886, Études myrmécologiques en 1886., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 30, pp. 131-215: 50-51

publication ID

3923

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:33E1E81D-6489-4D52-828D-DCA172BC7D97

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/704FABE0-EAA2-DACC-E674-541BAB2DC824

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus mombassae
status

n. sp.

Esp. C. Mombassae  HNS  n. sp.

[[ worker ]] major Long. 5,6 mill. Longueur de la tete au milieu, sans les mandibules 2 mill.; largeur de la tete 1,7 a 1,8 mill., longueur d'une antenne 4,5 mill., d'un tibia posterieur 2,0 mill. Stature generale d'un tres petit C. sylvaticus  HNS  .

Mandibules moyennes, a bord externe peu convexe, armees de 6 a 7 dents, lisses, luisantes, tres finement reticulees a leur base, a ponctuation fort eparse. Epistome muni d'un lobe anterieur rectangulaire dont le bord anterieur est faiblement concave. L'epistome est trapeziforme, convexe, assez obtusement carene. La tete est mediocrement elargie et concave derriere, a cotes mediocrement convexes. Le thorax est assez fortement convexe d'avant en arriere. Cependant le pronotum est assez aplati dans le sens transversal, elargi et, muni de deux angles ou bords antero-lateraux bien distincts, comme chez les C. ursus  HNS  , erinaceus  HNS  etc, ce qui le rend pentagonal. Le mesonotum est large devant et tres retreci derriere. La face basale du metanotum est tres etroite, tres inclinee, faiblement concave d'avant en arriere, plus longue que la face declive dont elle est separee par un angle arrondi tres obtus. Ecaille ovale, etroite, assez mince, presque acuminee, abdomen ovale. Pattes et antennes greles. Tibias et scapes cylindriques ou peu s'en faut.

Tete (aussi en dessous) et thorax densement et finement reticules ponctues et mats. Ecaille et abdomen densement rides transversalement et faiblement luisants ou soyeux. Pattes faiblement reticulees. Ponctuation eparse superposee assez abondante et distincte sur i'abdomen, tres eparse et effacee partout ailleurs. Quelques rares poils dresses assez longs, fins et jaunatres, epars sur tout le corps. Une pubescence tres fine et tres courte, fort espacee, entierement couchee est assez regulierement distribuee sur l'abdomen, les pattes, les scapes, l'epistome, les mandibules et les joues, presque nulle ailleurs.

D'un noir a peine brunatre. Epistome et mandibules d'un brun fonce un peu rougeatre. Pattes et antennes rougeatres avec le milieu des cuisses et des scapes bruni  HNS  , bord posterieur des segments abdominaux etroitement jaunatre.

Mombassa (cote de Zanzibar), une seule [[ worker ]], recoltee par M. Hildebrandt (Musee de Berlin).