Camponotus longipes,

Forel, A., 1886, Études myrmécologiques en 1886., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 30, pp. 131-215: 34-35

publication ID

3923

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:33E1E81D-6489-4D52-828D-DCA172BC7D97

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/5E3773F2-81F8-8202-A96C-761A321C936B

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus longipes
status

 

Esp. C. longipes  HNS  Gerstaecker.

[[ worker ]] major. Long. 16 a 17.5 mill. Largeur de la tete, 3,8 a 4,2 mill. Longueur de la tete (au milieu, sans les mandibules) 4,9 a 5,1 mill. Longueur d'une antenne 12 mill., d'un tibia posterieur 6,9 mill. Largeur maximale du thorax 2 mill., de l'abdomen 3 mill. Aspect general du C. egregius  HNS  , mais bien plus etroit, plus allonge et plus grele.

La race C. Gouldi  HNS  du. C. egregius  HNS  qui n'est pas plus longue (j'avais indique 18 mill, comme, longueur du C. Gouldi  HNS  , mais en comparant de nouveau, je trouve qu'il ne depasse guere ' 17 mill.) a la tete large de 4,5, le thorax large de 2,9 et l'abdomen large de 4 mill.; ses pattes et ses antennes sont bien plus robustes que celles du C. longipes  HNS  .

Mandibules armees de 6 a 7 larges dents. Leur bord externe est bien moins courbe, surtout a l'extremite, que chez le C. egregius  HNS  . Entre la grosse ponctuation eparse, les mandibules sont luisantes vers leur extremite, densement et finement striees reticulees et mates au milieu, densement et finement reticulees et mates vers leur base. L'epistome est assez aplati, carene et a un lobe anterieur de moitie plus court que chez le C. egregius  HNS  r. Gouldi  HNS  , rectangulaire, a cotes nullement excaves et a angles anterieurs meme un peu obtus. Ce caractere distingue entierement cette espece du C. egregius  HNS  . L'aire frontale est petite et n'occupe qu'un tiers du bord posterieur de l'epistome. La tete est fortement excavee, mais a peine elargie derriere; ses cotes sont faiblement convexes, presque paralleles. Le thorax est etroit, faiblement elargi devant, faiblement, mais presque egalement voute d'un bout a l'autre. L'ecaille, vue de cote est conique, a peine plus haute qu'epaisse a sa base, souvent un peu, acuminee. Abdomen allonge et ovale. Tibias etroits, mais prismatiques et canneles sur toutes leurs faces (sur 3). sauf sur celle qui s'adapte a la rainure des cuisses. Les metatarses sont prismatiques et canneles comme les tibias. Tous les eperons sont pectines, mais le peigne des eperons medians et posterieurs est bien plus court que chez le C. caesar  HNS  .

Densement et fortement reticulee-ponctuee et mate ou presque mate, y compris les pattes. Sur l'ecaille, sur la face declive du metanotum et sur quelques points de l'occiput, du thorax et surtout sur une partie de l'abdomen, les reticulations s'accentuent dans le sens transversal et prennent l'apparence de rides. La ponctuation superposee eparse n'est guere visible que sur la tete ou elle est meme fort effaceeQuelques poils raides assez courts et assez obtus, d'un brun fonce, tres epars sur le corps; quelques petits poils dresses sur les joues. Pubescence couchee tres courte et tres eparse partout, entierement couchee ou, peu s'en faut, aussi sur les scapes et les tibias. Scapes et tibias sans poils dresses, et sans piquants.

Entierement noir, avec les funicules d'un rouge brunatre, les hanches, les anneaux femoraux, les tarses et la lisiere posterieure des segments abdominaux d'un brun un peu roussatre et le bord des mandibules chatain fonce.

Bords du lac Nyassa, recolte par M. Heyne (Musee de Berlin). Une [[ worker ]] recoltee a Zanzibar par M. Hildebrandt ne se distingue des precedentes que par la couleur d'un brun roussatre qui s'etend aux cuisses et a une partie du dessous du thorax.

[[ worker ]] minor. Long. 12,3 mill. Tete longue de 3,5 mill, (sans les mandibules), large devant de 1,9 mill., a son extremite posterieure de 0,8 mill, seulement. Elle est donc considerablement retrecie en arriere, mais sans former d'etranglement colliforme. Lobedu chaperon droit a son bord anterieur, plus distinct que chez la [[ worker ]] major. Du reste comme la [[ worker ]] major, mais le devant de la tete, le dessous du thorax et la base des pattes deviennent d'un brun roussatre terne.