Vitis aff. labrusca L.

Jeanmonod, Daniel & Schlüssel, André, 2012, Notes et contributions à la flore de Corse, XXIV, Candollea 67 (2), pp. 293-321 : 321

publication ID

https://doi.org/ 10.15553/c2012v672a11

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.5789188

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/440D87DE-FFC6-0C6B-5C1A-510108BF3B85

treatment provided by

Carolina

scientific name

Vitis aff. labrusca L.
status

 

Vitis aff. labrusca L.

Zonza, marais littoraux à la partie sud du golfe de Pinarello , grimpant dans les aulnaies embroussaillées, 20.9.2011, Tison, J.-M. s.n. (Hb. privé).

Taxon naturalisé nouveau pour la Corse. Plante à feuilles faiblement lobées, à face supérieure d’un vert mat obscur, l’inférieure couverte d’un tomentum dense et persistant, produisant des raisins noirâtres de taille médiocre, à très gros pépins et à goût musqué désagréable. Il est délicat de parler de V. labrusca sans réserve, car cette espèce a rarement été introduite à l’état pur: en principe il s’agit plutôt d’hybrides à phénotype proche, restes des anciens «cépages interdits» du groupe Noah. Ces taxons n’ont jamais servi de porte-greffe et sont en voie d’extinction en culture depuis les années 1960, mais sont en revanche bien naturalisés dans certaines ripisylves, comme celle de la station citée, où la plante se mêle à ce qui semble être V. vinifera subsp. sylvestris (C.C. Gmel.) Hegi.

J.-M. TISON

Kingdom

Plantae

Phylum

Tracheophyta

Class

Magnoliopsida

Order

Vitales

Family

Vitaceae

Genus

Vitis