Huperzia ambrensis Rakotondr., 2015

Rakotondrainibe, France & Jouy, Alain, 2015, Nouveautés dans le genre Huperzia Bernh. (Lycophytes, Lycopodiaceae) à Madagascar, Candollea 70 (1), pp. 49-56 : 50-53

publication ID

https://doi.org/ 10.15553/c2015v701a5

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.5700407

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/322B187E-B406-0736-E027-CFD4FD4CFD92

treatment provided by

Carolina

scientific name

Huperzia ambrensis Rakotondr.
status

spec. nova

Huperzia ambrensis Rakotondr. , spec. nova ( fig. 1 View Fig ).

Typus: MADAGASCAR. Prov. Antsiranana: Joffreville, parc national de la montagne d’Ambre , dans les env. de la Petite Cascade, 12°32’S 49°10’E, 1050 m, 23.VII.1992, Rakotondrainibe 1793 (holo-: P [ P00100305 ]!) GoogleMaps .

Huperzia ambrensis gregi strobilis discrepantibus sed paule distinctis et ± aequantibus foliacei caulis diametrum, valde revoluta margine erectis maxime coriaceis trophophyllis, pertinet. In eodem grege , H. strictae (Baker) Tardieu , pendente, epiphytico habitu (vs. terrestrem erectumque), trophophyllis ovato-lanceolatis (vs. spatulata) strobilis rectis (vs. plerumque flexos) differt; a H. humbertii-henrici (Herter) Tardieu , 4-6 mm in diametro foliaceo caule (vs. 2-(3) mm), ovatis sporophyllis sporangia superantibus (vs. deltoidea, sporangia aequantia), differt.

Tige rigide, pendante, 1-3(-4) fois bifurquée, de 20-50 cm de longueur, 4-6 mm de diam. (feuilles comprises), diam. sensiblement égal sur toute sa longueur y compris dans la partie fertile; zone stérile cylindrique, longue de 16-47 cm, 1-2(-4) fois bifurquée; strobiles apicaux, un seul, rarement deux par ramification ultime, longs de 3,5-10 cm, de section quadrangulaire. Feuilles sessiles, coriaces, à marge entière, révolutée, apex aigu, disposées sur 6 génératrices, imbriquées masquant entièrement la tige, les stériles et les fertiles subdimorphes; feuilles stériles ovées-lancéolées, de 6-7 mm × 3-4 mm. Sporophylles ovées, de 3-6 × 1,5-3 mm, plus longues que les sporanges. Sporanges mûrs entièrement masqués par les sporophylles.

Distribution et écologie. – Cette espèce épiphyte, localement abondante, est endémique de la montagne d’Ambre (nord de Madagascar). Elle a été récoltée dans la forêt sempervirente, entre 970-1300 m d’altitude.

Notes. – Huperzia ambrensis appartient au groupe H. gnidioides de ØLLGARD (1987) qui rassemble des espèces africanomalgaches. Elle se caractérise par la combinaison originale destraits morphologiques suivants: des feuilles stériles dressées, ovées-lancéolées, appliquées sur la tige, des strobiles érigés, de même diamètre que la tige feuillée mais avec des sporophylles dimorphes, ovées, plus longues et plus larges à la base que les sporanges.

[Rakotondrainibe et al. 1793, P] [Dessin: A. Jouy]

Paratypi. – MADAGASCAR. Prov. d’Antsiranana: Montagne d’Ambre , lisière de forêt aux abords du Grand Lac, 12°35’48’’S 49°09’34’’E, 1300 m, 10.X.2004, GoogleMaps Janssen et al. 2469 ( P); pic Badens, versant SW, 1100 m, 24.III.1992, GoogleMaps Rakotondrainibe 1645 ( P, TAN); partie S, rive NE du lac Texier, 1040 m, 24.VI.1992, GoogleMaps Rakotondrainibe 1747 ( MO, P); versant E, 12°36’00’’S 49°11’48’’E, 970 m, 4.V.2008, GoogleMaps Trigui et al. 318 ( G [ G00170593 ], P) GoogleMaps .

P

Museum National d' Histoire Naturelle, Paris (MNHN) - Vascular Plants

MO

Missouri Botanical Garden

G

Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève