Parathranites granosus, Crosnier, 2002

Crosnier, Alain, 2002, Révision du genre Parathranites Miers, 1886 (Crustacea, Brachyura, Portunidae), Zoosystema 24 (4), pp. 799-825 : 807-808

publication ID

https://doi.org/10.5281/zenodo.4524979

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/164B879C-1C10-FFA2-FCC8-FC0D0A823315

treatment provided by

Felipe

scientific name

Parathranites granosus
status

n. sp.

Parathranites granosus n. sp.

( Figs 2 View FIG C-E; 3; 4C)

Lupocyclus (Parathranites) orientalis Miers, 1886: 186 (en partie) [non Miers 1886: pl. 17, figs 1, 1 a-c (= P. orientalis Miers, 1886 )].

Parathranites orientalis – Stephenson & Rees 1967: 6. — Stephenson 1972a: 130 (en partie, spécimens des îles Kai). — Moosa 1996: 516 (en partie) [non Miers 1886].

? Parathranites orientalis – Alcock 1899: 17 [non Miers 1886].

MATÉRIEL TYPE. — Le mâle mesurant 14,5 × 20,0 mm (NHM 1884.31.2), capturé lors de la station 192 du Challenger, est l’holotype. Les autres spécimens récoltés à la station 192 du Challenger (NHM 1884.31.3), ainsi que ceux récoltés lors de la campagne KARUBAR (MNHN-B 27751-27753), sont des paratypes.

LOCALITÉ TYPE. — Indonésie. Îles Kai, 5°49’15”S, 132°14’15”E, à 256 m de profondeur.

ÉTYMOLOGIE. — Du Latin granosus pour rappeler les granules de la carapace, bien visibles à l’oeil nu.

MATÉRIEL EXAMINÉ. — Philippines. MUSORSTOM 1, stn 30, 14°01,3’N, 120°18,7’E, 177-186 m, 22.III.1976, 1 ♀ 15,8 × 20,6 mm (partie de MNHN-B 7314). — Stn 57, 13°53,1’N, 120°13,2’E, 96-107 m, 26.III.1976, 1 ♀ 16,6 × 21,7 mm (MNHN-B 7587, en partie). — Stn 62, 13°59,5’N, 120°15,6’E, 179- 194 m, 27.III.1976, 1 Ƌ 13,9 × 19,4 mm (MNHN-B 7593, en partie). — Stn CP 72, 14°11,8’N, 120°28,7’E, 122-127 m, 28.III.1976, 1 ♀ 15,0 × 20,4 mm (MNHN-B 7312).

Bohol, Balicasag Island, au large de Panglao Island , dans des filets maillants de pêcheurs, XII.2000, P. Ng coll., 2 Ƌ Ƌ abîmé et 19,4 × 27,1 mm ; 2 ♀♀ 17,3 × 23,9 mm et 19,6 × 26,8 mm ( ZRC 2001.336 View Materials ) ; 50- 500 m, 28.XI.2001, 12 Ƌ Ƌ 14,5 × 20,3 mm à 23,6 × 33,3 mm; 8 ♀♀ 15,5 × 21,1 mm à 19,6 × 26,8 mm; 1 ♀ ovig. 22,8 × 30,6 mm ( ZRC 2001.337 View Materials ) ; 4 Ƌ Ƌ 18,5 × 25,9 mm à 20,9 × 29,1 mm; 2 ♀♀ 17,2 × 23,7 mm et 18,5 × 25,7 mm ( MNHN-B 28426 ) .

Indonésie. Îles Kai. Challenger, stn 192, 5°49’15”S, 132°14’15”E, 256 m, 1 Ƌ 14,5 × 20,0 mm ( NHM 1884.31.2) GoogleMaps ; 2 Ƌ Ƌ 11,3 × 15,7 mm et 14,6 × 20,5 mm; 1 ♀ 10,9 × 15,9 mm; un spécimen très abîmé ( NHM 1884.31.3). — Danish Exped. Kei Islands , stn 2, 5°32’S, 132°27’E, 180-200 m, sable, 31.III.1922, 1 Ƌ 13,6 × 18,6 mm ( ZMUC-CRU 3685 ). — Stn 5, 5°31’30”S, 132°38’E, 250- 90 m, chalutage, 4.IV.1922, 1 Ƌ 7,1 × 9,8 mm ( ZMUC- CRU 3686 ) GoogleMaps .

KARUBAR. Stn DW 32, îles Kai, 5°47’S, 132°51’E, 170-206 m, 26.X.1991, 1 ♀ 10,3 × 13,6 mm ( MNHN-B 27752). — Stn DW 49, îles Tanimbar, 8°00’S, 132°59’E, 206-210 m, 29.X.1991, 1 ♀ 13,1 × 17,6 mm ( MNHN-B 27753). — Stn CP 86, 9°26’S, 131°13’E, 223-225 m, 4.XI.1991, 1 Ƌ 14,6 × 19,9 mm ( MNHN-B 27751).

Îles de l’Amirauté. Challenger, stn 219, 1°54’0”S, 146°39’40”E, 274 m, 1 Ƌ 13,5 × 18,9 mm ( NHM 1884.31.4).

DISTRIBUTION. — Philippines, Indonésie, îles de l’Amirauté, récoltée avec certitude entre 107 et 274 m de profondeur.

DIAGNOSE. — Rapport largeur (dernières dents antérolatérales incluses)/longueur de la carapace compris entre 1,30 et 1,40. Face dorsale de la carapace couverte sur presque toute sa surface de granules serrés, bien visibles et de taille assez homogène ( Fig. 4C View FIG ). Région cardiaque de la carapace dépourvue de tubercule postérieur. Dent orbitaire externe entière. Premiers pléopodes mâles régulièrement recourbés sur toute leur longueur ( Fig. 2C View FIG ).

REMARQUES

Cette espèce se sépare de P. orientalis , au premier coup d’oeil, par la présence sur toute la carapace, à l’exception de la région frontale, d’assez forts granules denses. Cette granulation se manifeste également sur la face dorsale des chélipèdes.

Les dents frontales montrent quelques différences minimes: chez P. granosus n. sp., elles semblent plus petites; par ailleurs les latérales sont mieux séparées des médianes par un intervalle en forme de U, tandis que chez P. orientalis cet intervalle est plus en forme de V ouvert.

Le sixième segment de l’abdomen mâle présente des bords latéraux plus droits (moins convexes) et moins convergents que chez P. orientalis ( Fig. 2B, D, E View FIG ). Par contre nous n’avons pas observé de différence nette chez les pléopodes, si ce n’est que celui de P. orientalis serait un peu plus fin ( Fig. 2A, C View FIG ). On observe, en outre, que la carapace est légèrement plus convexe avec des dernières dents antérolatérales habituellement moins développées, tandis que les dents recourbées qui se trouvent aux extrémités du bord postérieur de la carapace sont, souvent, plus courtes et parfois moins aiguës.

Les spécimens identifiés à P. orientalis par Alcock (1899: 17) appartiennent peut-être à P. granosus n. sp. En effet Alcock mentionne que leur carapace est « granular », caractère qui correspond à P. granosus n. sp. Par contre Alcock mentionne, au sujet des tubercules de la carapace, « there are one or two close side by side, in the middle of the cardiac region ». C’est toujours deux tubercules, côte à côte, que nous avons observés sur la région centrale de la région cardiaque et jamais un seul.

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Malacostraca

Order

Decapoda

Family

Polybiidae

Genus

Parathranites

Loc

Parathranites granosus

Crosnier, Alain 2002
2002
Loc

Parathranites orientalis

MOOSA M. K. 1996: 516
STEPHENSON W. 1972: 130
STEPHENSON W. & REES M. 1967: 6
1967
Loc

Parathranites orientalis

ALCOCK A. 1899: 17
1899
Loc

Lupocyclus (Parathranites) orientalis

MIERS E. J. 1886: 186
1886