Oxypiloidea (Oxypiloidea) namibiana, Roy, 2013

Roy, Roger, 2013, RÉVision du genre africain Oxypiloidea Schulthess, 1898 (Dictyoptera, Mantodea, Hymenopodidae), Zoosystema 35 (3), pp. 277-359: 304-309

publication ID

http://doi.org/ 10.5252/z2013n3a1

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/03D987B6-AE7D-FFE7-FD7F-B3F4F750FC7A

treatment provided by

Felipe

scientific name

Oxypiloidea (Oxypiloidea) namibiana
status

n. sp.

Oxypiloidea (Oxypiloidea) namibiana   n. sp. ( Figs 11C View FIG ; 15-17 View FIG View FIG View FIG )

Sigerpes tridens   – Giglio-Tos 1915: 11 (partim). — Werner 1923: 124 (partim).

Catasigerpes tridens   – Giglio-Tos 1927: 533 (partim). — Otte & Spearman 2005: 74 (partim).

Oxypiloidea subcornuta   – Kaltenbach 1996: 307 (partim). — Ehrmann 2002: 255 (partim).

Oxypiloidea tridens   – Kaltenbach 1996:307 (partim); 1998: 52, fig. 110. — Ehrmann 2002: 255 (partim). — Bragg 2008: 194-196, figs 1, 2.

MATÉRIEL TYPE. — Holotype: 1 ♂, Namibia, Distr. Outjo, SW Outjo Camp, W. Outjo, 20,08°S, 16,10°E, 1300-1400 m, 7.II.1994., 94/6, préparation Nam’ 94 Oxa 1, H. & U. Aspöck leg., NHMW. GoogleMaps  

Allotype: 1 ♀, Outjo Restcamp, W. Outjo, 20,07°S, 16,10°E, 1300 m, 8.II.1994, 94/7, H. & U. Aspöck leg., NHMW. GoogleMaps  

Paratypes: 27 ♂♂, 5 ♀♀. — Namibie. 1 ♂ D.S. W Afrika, Windhuk Waterberg, XI-IV Kolbitz, S. V., Sigerpes tridens E. Giglio-Tos   det., préparation R. Roy 3216, MNHU. — 1 ♂, South West Africa, Gobabeb,

Révision du genre africain Oxypiloidea Schulthess, 1898  

6.IV.1966, préparation R. Roy 1967, TMP. — 1 ♀ S. W. Africa, 8-30.XI.1929, R. E. Turner, Brit. Mus. 1930-113, NHML. — 1 ♂ S. W. A., Gobabeb, Game Reserve No. 3, 17.V.1959, L. Vári, préparation Öhlschläger Ca. 4, NHMW. — 2 ♂♂ S. W. Africa, 3 ml N E Waterberg, 1420 m, 21.XII.1966, E. S. Ross & K. Lorenzen, CAS. — 1 ♂ S. W. Africa, 40 ml E Swakopound, 1200 m, 24.XII.1966, E. S. Ross & K. Lorenzen, préparation R. Roy 4464, CAS. — 1 ♂ S. W. Africa, Gobabeb Namib Res. Station, 350 m, 29.XII.1966, E. S. Ross & K. Lorenzen, préparation R. Roy 4465, CAS. — 1 ♂ S. W. Africa (17), Sesriem Farm, Maitahoe distr., 19-20.I.1972, at light, Southern African Exp. BM 1972-1, préparation R. Roy 2852, NHML. — 1 ♂ Namibia, Distr. Kavango, 20 km SW Rundu, 1100 m, 18,03°S, 19.38°E, 12-14.II.1994, 94/13, H. & U. Aspöck leg., NHML. — 1 ♀ Namibia-NW, Etoscha National Park, Okaukuejo (19,11°S, 15,56°E), V.1975, Veith & Leuschner, SMNK. — 2 ♂♂ Namibia- NE, Rundu (17,55°S, 19,45°E), E Huila Plateau, nahe Angola, 15.I.1992, leg. Gebr. Rautenstrauch, préparation R. Roy 4415, SMNK. — 2 ♂♂ Namibia-CW, Damaraland, Otijhaenena (22,17°S, 17,45°E), 80 km NE Windhuk, 10.II.1994, leg. H. Lehmann sen., préparation R. Roy 4417, SMNK. — 2 ♂♂ Damaraland, Dordabis (22,56°S, 17,39°E), 85 km SE Windhuk, 12.I.1997, leg. H. Lehmann sen., SMNK. — 6 ♂♂ Damaraland, Rehaboth (23,19°S, 17,0°E), 80 km S Windhuk, 06.I.1999, leg. H. Lehmann sen. préparations R. Roy 4414, 4416, SMNK. — 2 ♂♂ Damaraland, Okahandja (21,58°S, 16,54°E), 65 km N Windhuk, 20.I.1999, leg. H. Lehmann sen., SMNK. — 1 ♂ Brandberg Massif, Mason Schelter, 1720 m, 21°04’42’’S, 014°35’33’’E, 5.III.2002, at light, P. E. Bragg, NHML, spécimen décrit in Bragg, 2008. — 1 ♂ Namibia SO, Southern Kalahari, Bagatelle Kalahari Game Ranch, 35 km north of Mariental, 6-8.IV.2009, photographié vivant ( Fig. 15 View FIG ), M. Stiewe, préparation M. Stiewe Oxy. Na. 1, coll. Stiewe. — 1 ♂ Namibia, Khomas reg., 106 km ESE Windhoeck, Arnhem Cave & Lodge, 22°42’S, 18°07’E, 10.XII.2011, S. Murzin leg., preparation R. Roy 4475, MNHN.

Botswana. 1 ♂ B1, 42 mls of Kalkfontein, 11.IV.1972, at light, Southern African Exp. BM 1972-1, préparation R. Roy 2848, NHML. — 1 ♂ Kuke Pan , 20°59’S, 22°25’E, 14.IV.1972, at light, Southern African Exp. BM 1972-1, préparation R. Roy 2850, NHML. — 1 ♂ Makarikari (maintenant Makgadikgadi), Bechuanaland, I.1957, préparation Öhlschläger Ca. 3, traité comme O. subcornuta   par Kaltenbach, 1996, NHMW. — 1 ♀ Kukory, Bechuanaland, 23.XII.1957, NHMW GoogleMaps   ; 1 ♀ N. Bechuanaland, Ghanzi, Mongalatsela, 23.V.1924, J. Maurice, Brit. Mus. 1924-334, NHML   .

Zimbabwe. 1 ♂ Hwange S. L., 1.XII.1992, Kaltenbach, préparation Hw 3, NHMW.

Afrique du Sud. Transvaal, 1 ♂ Warmbath, 4.III.1967, R. B. Copley, préparation R. Roy 1966, TMP; 1 ♀ Pretoria, 14. V.1981, S. van Niekerk, citée comme O. tridens   par Kaltenbach, 1996: 307, et 1998: 52, TMP. — 1 ♂ Cape P., Farm Boshof, Korannaberg, 27,14°S, 22,27°E, 1175 m, 28.XII.1989, H. & U. Aspöck, M. Mansell, Oxypiloidea   sp. vic. tridens A. Kaltenbach   det. 1991, NHMW.

LOCALITÉ TYPE. — Outjo, Namibie.

DISTRIBUTION. — Espèce largement présente en Namibie, présente également au Botswana, au Zimbabwé et en Afrique du Sud jusqu’à la province du Cap où elle doit représenter seule le genre.

DIAGNOSE. — Taille moyenne, habitus sans grandes particularités; vertex court chez les mâles, allongé chez les femelles, à apex bilobé; pronotum avec les tubercules principaux aux environs du milieu; espèce surtout caractérisée par le prolongement arrière de l’hypophallus en fort crochet, tandis que le prolongement droit est multidenté à l’arrière.

ÉTYMOLOGIE. — D’après le pays où elle est le plus souvent récoltée.

DESCRIPTION

Mâles

Coloration générale d’un brun plutôt sombre, longueur du corps 18-22 mm, des élytres 15-22 mm, du pronotum 4,6-5,8 mm ( Fig. 15 View FIG ).

Tête large de 2,8-3,2 mm, d’un brun presque uniforme; prolongement du vertex pouvant atteindre 1,4 mm ( Fig. 16 View FIG A-C) terminé par deux petites pointes surmontées d’une troisième et portant dorsalement deux paires d’autres pointes plus écartées, la seconde plus latérale; tubercules juxtaoculaires en cônes réguliers de taille moyenne. Écusson frontal avec le tubercule supérieur proéminent et une bosse centrale accentuée. Antennes avec le premier article brun clair, le deuxième sombre sauf à l’apex, les suivants clairs, puis progressivement plus sombres. Pronotum d’un brun-noir non uniforme, large de 1,8 à 2,2 mm, avec la métazone 1,70 à 1,85 longue comme la prozone, avec les tubercules de taille moyenne, ceux de la métazone situés aux environs du milieu ( Fig. 16H View FIG ); bords latéraux finement denticulés, avec l’élargissement surcoxal arrondi peu accentué. Prosternum d’un brun plus ou moins clair.

Pattes antérieures brunes du côté externe avec des régions plus sombres. Hanches noires du côté interne dans les deux tiers basaux, sauf tout à fait à la base; trochanters assez clairs comme l’apex des hanches et la base des fémurs, lesquels sont d’un brun sombre, surtout dans leur région antérieure, sauf dans la région apicale, à nouveau plus claire, de même que les tibias; tarses annelés suivant le type habituel.

Pattes médianes et postérieures variées de beige et de brun, y compris les hanches; lobes des fémurs assez peu développés. Élytres à aire costale brune et à aire discoïdale brun clair moucheté translucide. Ailes hyalines à l’exception de l’aire costale et de l’apex de l’aire discoïdale, plus sombres que la région correspondante des élytres.

Abdomen brun-roux face dorsale, avec les côtés plus sombres, ainsi que la face ventrale. Plaque suranale transverse étroite, peu pigmentée, portant des cerques courts très clairs. Plaque sous-génitale en trapèze, bien pigmentée dans sa moitié apicale, avec des styles vestigiaux.

Genitalia ( Fig.17 View FIG ) avec le prolongement postérieur de l’hypophallus en crochet recourbé vers la droite et avec le prolongement latéral droit pointu et portant à l’arrière cinq à sept petites dents; pseudophallus en crochet épais à base à peine élargie.

Femelles

Coloration plus sombre que celle des mâles; longueur du corps 23-27 mm, des élytres 16-18 mm, du pronotum 5,6-6,8 mm.

Tête large de 3,2-3,4 mm, conformée comme celle des mâles, mais avec le prolongement du vertex beaucoup plus long et de forme différente, à apex bilobé ( Fig. 16 View FIG D-G), long de 2,5 à 3,8 mm.

Pronotum large de 2,2-2,3 mm, avec la métazone environ 1,9 longue comme la prozone, avec les bords latéraux à peine plus denticulés que ceux des mâles. Pattes avec le même système de coloration que les mâles. Élytres avec une région basale plus claire, le reste étant plus sombre et plus moucheté que pour les mâles; ailes également beaucoup plus sombres.

Abdomen varié de brun clair et de brun sombre, avec le dernier sternite muni de deux forts tubercules; ovipositeur bien saillant, dont l’arrière est au niveau de l’extrémité des cerques, brun clair et très velus.

REMARQUES

Cette espèce, confondue dans le passé avec O. tridens   en raison de son habitus similaire, s’en distingue immédiatement par ses genitalia mâles, tandis que son aspect extérieur est peu différent, sauf pour le prolongement du vertex. Le mâle et la femelle en provenance du Transvaal sont de taille nettement supérieure aux autres spécimens tandis que le mâle de la province du Cap n’est pas spécialement grand; les mâles de Makarikari et de Hwange ont le prolongement du vertex particulièrement long. D’autres spécimens de diverses provenances seraient nécessaires pour préciser la répartition et la variabilité de ce taxon.

Oxypiloidea (Oxypiloidea) tridens  

NHMW

Naturhistorisches Museum, Wien

R

Departamento de Geologia, Universidad de Chile

NHML

Natural History Museum, Tripoli

TMP

Transvaal Museum

V

Royal British Columbia Museum - Herbarium

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Mantodea

Family

Hymenopodidae

Genus

Oxypiloidea

Loc

Oxypiloidea (Oxypiloidea) namibiana

Roy, Roger 2013
2013
Loc

Catasigerpes tridens

OTTE D. & SPEARMAN L. 2005: 74
2005
Loc

Oxypiloidea tridens

BRAGG P. E. 2008: 194
EHRMANN R. 2002: 255
2002
Loc

Oxypiloidea subcornuta

EHRMANN R. 2002: 255
KALTENBACH A. P. 1996: 307
1996
Loc

Sigerpes tridens

WERNER F. 1923: 124
1923