Oxypiloidea (Catasigerpes) maldesi,

Roy, Roger, 2013, RÉVision du genre africain Oxypiloidea Schulthess, 1898 (Dictyoptera, Mantodea, Hymenopodidae), Zoosystema 35 (3), pp. 277-359: 327-328

publication ID

http://doi.org/ 10.5252/z2013n3a1

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/03D987B6-AE54-FFF4-FD6E-B5AFF1E4FCFB

treatment provided by

Felipe

scientific name

Oxypiloidea (Catasigerpes) maldesi
status

n. sp.

Oxypiloidea (Catasigerpes) maldesi  n. sp. ( Figs 21EView FIG; 30View FIG)

MATÉRIEL TYPE. — Holotype: ♂ Togo, Station de Kolokopé , piège lumineux, 23.X.1990, J.-M. Maldès leg., préparation R. Roy 3520, MNHN, ex CIRAD. 

LOCALITÉ TYPE. — Kolokopé, Togo.

DISTRIBUTION. — Espèce connue seulement par l’holotype.

DIAGNOSE. — Taille moyenne; aspect ordinaire pour le genre; tubercules du pronotum peu proéminents, les principaux au milieu; organes du vol sans particularités marquantes; hypophallus avec le prolongement droit muni de huit pointes inégales.

ÉTYMOLOGIE. — Espèce dédiée au récolteur de l’holotype.

DESCRIPTION

Mâle

Coloration brune et aspect habituel pour le sousgenre. Longueur du corps 22 mm, des élytres 17 mm, des ailes 15,5 mm, du pronotum 6,1 mm pour une largeur de 2,2 mm.

Tête large de 3,2 mm, d’un brun sombre; prolongement du vertex à apex bidenté et portant deux paires de denticules ( Fig. 30AView FIG); tubercules juxtaoculaires coniques aigus. Écusson frontal de la forme habituelle, avec la concavité brun-noir; la région des ocelles est également brun-noir; antennes brun-noir avec seulement le premier article brun sombre.

Pronotum 2,8 fois plus long que large, avec la métazone 1,9 fois longue comme la prozone; l’élargissement surcoxal est modéré et les bords latéraux sont assez fortement denticulés. Les tubercules de la prozone sont assez faibles, les principaux de la métazone, situés au milieu du pronotum, sont coniques un peu renflés à pointe saillante.Prosternum brun clair dans la métazone.

Pattes antérieures brun sombre du côté dorsal et aussi du côté ventral, avec les hanches noires sur les deux tiers basaux et les fémurs avec une bande longitudinale brun-noir; tibias et tarses en majeure partie brun-noir. Pattes médianes et postérieures sans grandes particularités.

Élytres avec l’aire costale brune semi-opaque et l’aire discoïdale brun clair translucide avec des mouchetures brunes sur les nervures; ailes hyalines avec l’aire costale variée de brun et de brun sombre.

Abdomen brun, plus sombre côté ventral. Plaque suranale transverse pigmentée latéralement, portant des cerques clairs avec seulement la base sombre. Plaque sous-génitale très sombre distalement, avec des styles vestigiaux.

Genitalia ( Fig. 30BView FIG). Hypophallus avec le prolongement du côté droit massif muni de huit pointes inégales; et le prolongement postérieur renflé à la base et à partie apicale mince. Pseudophallus du modèle habituel pour le sous-genre, les deux lobes apparaissant tronqués.

Femelles

Inconnues.

REMARQUES

Cette espèce, dédiée amicalement au récolteur de l’holotype, Jean-Michel Maldès, entomologiste au CIRAD, qui est vivement remercié d’en faire don au MNHN, est bien caractérisée par la forme particulière du prolongement droit de son hypophallus, qui ne se retrouve chez aucune autre espèce, mais se rapproche le plus de l’espèce suivante, O. margarethae  .

Oxypiloidea (Catasigerpes) margarethae 

R

Departamento de Geologia, Universidad de Chile

MNHN

Museum National d'Histoire Naturelle

CIRAD

Centre de Cooperation Internationale en Recherche Agronomique pour le Developpement