Oxypiloidea (Catasigerpes) maroccana,

Roy, Roger, 2013, RÉVision du genre africain Oxypiloidea Schulthess, 1898 (Dictyoptera, Mantodea, Hymenopodidae), Zoosystema 35 (3), pp. 277-359: 322-323

publication ID

http://doi.org/ 10.5252/z2013n3a1

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/03D987B6-AE4B-FFE9-FD00-B210F11BFB5E

treatment provided by

Felipe

scientific name

Oxypiloidea (Catasigerpes) maroccana
status

n. sp.

Oxypiloidea (Catasigerpes) maroccana  n. sp. ( Figs 21CView FIG; 25View FIG; 26View FIG)

Catasigerpes tridens  – Morales Agacino 1947: 247 (erreur d’identification).

MATÉRIEL TYPE. — Holotype: ♂ Maroc, Sous , Ajarif, 10.XI.1953, Ch.Rungs, préparation R. Roy 1210, MNHN. 

Allotype: ♀ Maroc, Rio de Oro, Bu Kerch, 8.XI.1943, G. Mari, MNCN Cat. Typus N °2277. 

Paratypes: 4 ♂♂, 1 juv. ♀. 1 ♂ idem holotype, préparation 1211, MNHN. — 2 ♂♂ Sous, Aït Melloul, 28.X et 5.XI.1954, Ch. Rungs, préparations 1213 et 1214, MNHN. — 1♂ Sous, El Mahasser, 11.I.1956, Ch. Rungs, préparation 1212, MNHN. — 1 juv. ♀ Seg. El Hamra, Tislatin, 1.XI.1944, J. Mateu, MNCN Ent N°Cat.84579.

REMARQUE. — La femelle et le juvénile ont été rapportés à C. tridens  par Morales Agacino (1947: 247), et les mâles ont été identifiés ultérieurement par Ch. Rungs de la même façon.

LOCALITÉ TYPE. — Ajarif, Maroc.

DISTRIBUTION. — Sud du Maroc.

DIAGNOSE. — Aspect semblable à celui de l’espèce précédente en plus clair, avec le pronotum plus court et les organes du vol plus longs; femelles avec le prolongement du vertex assez long; hypophallus avec le prolongement droit aminci à sa base, finement denticulé.

ÉTYMOLOGIE. — En rapport avec la localisation géographique.

DESCRIPTION

Mâles

Aspect général d’ O. (C.) occidentalis  n. comb., mais coloration générale d’un brun plus clair, métazone du pronotum plus courte et élytres et ailes plus longs. Longueur du corps 19-21 mm, des élytres 17-18 mm, du pronotum 5,0- 5,8 mm ( Fig. 21CView FIG).

Tête large de 3,0- 3,2 mm, sans grandes particularités par rapport à O. (C.) occidentalis  n. comb.; antennes plus claires, longues d’environ 12 mm.

Pronotum 2,60-2,75 fois plus long que large, avec l’élargissement surcoxal peu marqué, la métazone 1,65-1,75 fois longue comme la prozone, avec les tubercules principaux situés nettement en arrière du milieu, et les tubercules de la prozone notablement plus grands que dans l’espèce précédente ( Fig. 25View FIG).

Pattes antérieures comme pour O. (C.) occidentalis  n. comb., en plus clair; face ventrale des fémurs d’un roux plus sombre vers le bord supérieur. Pattes médianes et postérieures avec les lobes des fémurs peu développés.Élytres plus longs et plus mouchetés que ceux d’ O. (C.) occidentalis  n. comb., avec une grande bande assombrie un peu oblique après le tiers basal; ailes plus grandes que chez O. (C.) occidentalis  n. comb., mais d’aspect identique, largement hyalines sauf à l’avant et à l’apex.

Abdomen, plaque suranale et plaque sous-génitale conformes aux parties correspondantes chez O. (C.) occidentalis  n. comb. Genitalia également très comparables; toutefois le prolongement droit de l’hypophallus est plus mince à sa base et comporte un nombre de denticules moins élevé, tandis que le prolongement terminal est plus fin et plus pointu ( Fig. 26View FIG).

Femelle

Semblable, aux mâles dans ses principales caractéristiques, en particulier pour la coloration des fémurs antérieurs, mais avec le vertex muni d’un prolongement assez long. Longueur du corps 26,5 mm, de élytres 17 mm, du pronotum 6,4 mm, du prolongement du vertex 3,1 mm.

Juvénile femelle au dernier stade. Longueur du corps 21 mm, du pronotum 5,4 mm, du prolongement du vertex 2,5 mm.

REMARQUES

Cette espèce est manifestement isolée géographiquement de toutes les autres, la seule au nord du Sahara. Elle a beaucoup d’affinités avec O. (C.) occidentalis  n. comb. avec laquelle elle doit avoir un ancêtre commun relativement récent. Le grand développement de ses organes du vol laisse à penser qu’elle est issue de mutants de l’espèce précédente plus aptes à parcourir de grandes distances en milieu défavorable, et qui ont évolué ensuite séparément dans un environnement qui leur convenait.

R

Departamento de Geologia, Universidad de Chile

MNHN

Museum National d'Histoire Naturelle

MNCN

Museo Nacional de Ciencias Naturales

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Mantodea

Family

Hymenopodidae

Genus

Oxypiloidea

Loc

Oxypiloidea (Catasigerpes) maroccana

Roy, Roger 2013
2013
Loc

Catasigerpes tridens

MORALES AGACINO E. 1947: 247
1947