Oxypiloidea (Catasigerpes) orientalis,

Roy, Roger, 2013, RÉVision du genre africain Oxypiloidea Schulthess, 1898 (Dictyoptera, Mantodea, Hymenopodidae), Zoosystema 35 (3), pp. 277-359: 323-325

publication ID

http://doi.org/ 10.5252/z2013n3a1

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/03D987B6-AE48-FFF7-FD77-B4C9F726FBDC

treatment provided by

Felipe

scientific name

Oxypiloidea (Catasigerpes) orientalis
status

n. sp.

Oxypiloidea (Catasigerpes) orientalis  n. sp. ( Fig. 27View FIG)

Catasigerpes mortuifolia  – La Greca 1951: 281.

Catasigerpes niloticus  – Kevan 1954: 467.

MATÉRIEL TYPE. — Holotype: ♂ Somalie, Dolo (04°11’N, 42°05’E), desert scrub, 28.V.1947. D. K. Kevan, pré - paration R. Roy 266, Kevan det. Catasigerpes niloticus  , B. M. 1953-161, NHML.GoogleMaps 

Paratype: 1 ♂ Somalie, Bidi Scionde, Basso Giuba, 1924, Patrizi, préparation 2093, La Greca det. Catasigerpes mortuifolia, MCSN. 

LOCALITÉ TYPE. — Dolo, Somalie.

Roy R.

DISTRIBUTION. — Connue seulement par deux mâles de Somalie.

DIAGNOSE. — Taille relativement faible; prolongement du vertex assez long; pronotum court avec les tubercules principaux en arrière du milieu; organes de vol relativement courts, peu pigmentés; genitalia avec le prolongement droit de l’hypophallus assez large irrégulièrement denticulé.

ÉTYMOLOGIE. — En raison de sa présence dans l’extrême est de l’Afrique.

DESCRIPTION

Mâles

Coloration générale brune avec les pattes antérieures roussâtres. Longueur du corps 19 mm, des élytres 15-16 mm, du pronotum 4,6-4,8 mm.

Tête avec le prolongement du vertex assez court, à apex bifide (tronqué chez le paratype) et portant deux tubercules latéraux bien proéminents ( Fig.27A, BView FIG)  ; écusson frontal avec la proéminence médiane bien marquée. Antennes claires.

Pronotum 2,0-2,2 fois plus long que large, avec l’élargissement surcoxal bien prononcé, en arrondi ( Fig. 27CView FIG), la métazone 1,65 fois longue comme la prozone, avec les tubercules principaux largement en arrière du milieu.

Pattes antérieures entièrement roux clair, de coloration brillante presque uniforme du côté interne, avec l’apex des hanches et les trochanters plus clairs, ternes et discrètement mouchetées du côté externe. Fémurs avec 12 épines internes, tibias avec 12-13 épines externes et 11-12 épines internes.

Fémurs médians et postérieurs avec les lobes assez réduits. Élytres à peine mouchetés, presque transparents à l’exception du bord costal. Ailes hyalines à l’exception du bord costal et de la région apicale.

Genitalia de même type que ceux des deux espèces précédentes, avec le prolongement droit de l’hypophallus large, mais avec des denticules plus grands et moins nombreux ( Fig. 27D, EView FIG).

Femelles

Inconnues.

REMARQUES

Il ne peut être donné qu’une description incomplète de cette espèce, cependant bien caractérisée, la seule d’Afrique orientale ayant un hypophallus de ce type, faute de pouvoir réexaminer les spécimens types.

Oxypiloidea (Catasigerpes) granulata 

R

Departamento de Geologia, Universidad de Chile

NHML

Natural History Museum, Tripoli

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Mantodea

Family

Hymenopodidae

Genus

Oxypiloidea

Loc

Oxypiloidea (Catasigerpes) orientalis

Roy, Roger 2013
2013
Loc

Catasigerpes niloticus

KEVAN D. K. 1954: 467
1954
Loc

Catasigerpes mortuifolia

LA GRECA M. 1951: 281
1951