Oxypiloidea (Catasigerpes) sinuata,

Roy, Roger, 2013, RÉVision du genre africain Oxypiloidea Schulthess, 1898 (Dictyoptera, Mantodea, Hymenopodidae), Zoosystema 35 (3), pp. 277-359: 342-348

publication ID

http://doi.org/ 10.5252/z2013n3a1

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/03D987B6-AE27-FF80-FF20-B172F417FC3C

treatment provided by

Felipe

scientific name

Oxypiloidea (Catasigerpes) sinuata
status

n. sp.

Oxypiloidea (Catasigerpes) sinuata  n. sp. ( Figs 33A, BView FIG; 38View FIG)

Oxypiloidea subcornuta  – Kaltenbach 1996: 307 (partim). — Non Westwood 1889.

MATÉRIEL TYPE. — Holotype: 1 ♂ Zimbabwe, Marandellas S. Rhodesia, X.1960  ; préparation R. Roy 2826, NMMB; Allotype: ♀ idem, identifiée et publiée par Kaltenbach comme Oxypiloidea subcornuta, NHMW    .

Paratypes: 2 ♀♀. — 1 ♀ Marandellas, IX.1961, identifiée Catasigerpes tridens  par Beier, NMMB. — 1 ♀ Salisbury Expt. Stn., Light Trap, 12.X.1964, J. A. Whellan Collector, C. I. E. Coll. A 5033, pres by com Inst Ent B. M. 1972-2, Accession No. 137.86, Catasigerpes  sp. det. J. A. Meadows, 1972, NHML (Marandellas est maintenant Marondera et Salisbury est devenu Harare).

LOCALITÉ TYPE. — Marondera, Zimbabwe.

DISTRIBUTION. — Espèce connue seulement du Zimbabwe avec 1 ♂ et 3 ♀♀.

DIAGNOSE. — Taille un peu supérieure à la moyenne; prolongement du vertex court chez les mâles, plus ou moins long chez les femelles; pronotum avec les tubercules typiques très réduits; ailes avec l’apex sinué; hypophallus avec le prolongement droit à trois dents.

ÉTYMOLOGIE. — En rapport avec l’apex sinué des ailes.

DESCRIPTION

Aspect habituel pour le genre, coloration brune. Se distingue par les tubercules principaux de la métazone extrêmement réduits, en cônes au sommet obtus, et par l’apex des ailes sinué, d’où le nom choisi. Le prolongement du vertex des femelles est très variable en forme et en dimension ( Fig. 33A, BView FIG).

Mâle

Longueur du corps 22,5 mm, des élytres 19 mm, des ailes 18 mm, du pronotum 5,3 mm.

Tête large de 3,2 mm, avec le prolongement du vertex long de 0,9 mm, de la forme habituelle avec l’apex bidenté ( Fig. 38AView FIG); tubercules juxtaoculaires de petite taille avec le sommet en angle droit. Écusson frontal avec le tubercule antérieur très proéminent, la bosse centrale un peu allongée et les replis latéraux faibles. Antennes réduites à leur premier article, de même couleur brune que le reste de la tête.

Pronotum ( Fig. 38EView FIG) environ 2,5 fois plus long que large, la métazone 1,8 fois longue comme la prozone; les tubercules principaux de la métazone, situés en avant du milieu du pronotum, un peu plus large que la prozone; les bords latéraux sont nettement denticulés. Prosternum brun asez clair.

Pattes antérieures avec les hanches brun-noir dans les deux tiers basaux du côté ventral, l’apex étant ocre; fémurs de teinte acajou avec la partie supérieure plus sombre. Pattes médianes et postérieures d’un brun assez sombre avec des régions brun-noir, sans grandes particularités. Élytres beige moucheté avec l’aire costale plus sombre et un vague assombrissement vers le tiers basal; ailes hyalines avec l’aire costale un peu sombre sauf à l’apex sinueux très sombre déjeté vers l’avant.

Abdomen brun. Plaque suranale à bord postérieur régulièrement convexe, assombrie sur les côtés seulement, portant des cerques clairs. Plaque sousgénitale en trapèze avec des styles rudimentaires.

Genitalia de même type que pour les trois espèces précédentes avec le prolongement droit de l’hypophallus à trois dents, tandis que le prolongement postérieur est presque droit et progressivement aminci vers l’apex. Pseudophallus avec le lobe externe tronqué beaucoup plus grand que le lobe postérieur dont la partie externe est à peine convexe ( Fig. 38GView FIG).

Femelles

Longueur du corps 27-29 mm, des élytres 20,5- 21 mm, des ailes 19-19,5 mm, du pronotum 6,6-7,0 mm.

Tête large de 3,8-4,0 mm, avec le prolongement du vertex de forme et de taille très variable ( Fig. 38View FIG B-D): trapu, long de 3,1 mm et à apex à peine concave chez l’allotype, long de 4,5 mm avec l’apex presque arrondi chez l’autre femelle de Marandellas, long de 1,5 mm avec l’apex bidenté comme chez le mâle chez la femelle de Salisbury.Tubercules juxtaoculaires petits, en cônes un peu renflés; écusson frontal comme chez le mâle. Antennes très fines, longues d’environ 9 mm, brun assez clair à la base, puis brun-noir.

Pronotum 2,5-2,65 fois plus long que large, avec la métazone 1,8-1,95 fois longue comme la prozone; tubercules principaux faibles comme pour le mâle, un peu en avant du milieu ( Fig. 38FView FIG). Prosternum beige-ocre. Pattes comme pour le mâle. Élytres plus sombres sauf dans le tiers basal de l’aire discoïdale; ailes avec l’aire costale comme chez le mâle, en un peu plus sombre, toujours avec l’apex très brun et sinueux, l’aire discoïdale presque hyaline dans la zone subapicale, l’aire anale enfumée avec les nervures transversales se détachant en blanc.

Abdomen brun, renflé dans sa partie moyenne. Ovipositeur relativement court, avec les valves brun-noir, dépassé par les cerques dont la partie terminale est sombre.

REMARQUES

Cette espèce, dont l’habitus est très particulier, semble limitée au Zimbabwe, ce qui en fait la plus méridionale (17°54’S pour Marondera) pour le sous-genre; son milieu de vie serait intéressant à préciser.

Oxypiloidea (Catasigerpes) centrafricana  n. sp. ( Figs 33C, DView FIG; 39View FIG; 40View FIG)

MATÉRIEL TYPE. — Holotype: ♂: République Centrafricaine, La Maboké, 17.VII.1966, R. Pujol, MNHN. Allotype: ♀: République Centrafricaine, Boukoko, 8-9.II.1970, M. Boulard, MNHN.

Paratypes: 182 ♂♂, 5 ♀♀. Cameroun. 3 ♂♂ forêt de Dzeng, alt. 650 m, III.1975, à la lumière, Ph. Darge, préparations 2204, 2205, 2206, MNHN. — 1 ♂ Meukowong, II.1976, Ph. Darge, MNHN. — 1 ♂ Nguila, 15.IV.1977, Ph. Darge, préparation 2690, MNHN.

République Centrafricaine. 123 ♂♂ et 4 ♀♀ La Maboké, 1964-1972, M. Boulard, J. Carayon, G. Doko, P. Kombo, Y. Leroy, F. Ngombé, R. Pujol, P. Teocchi et J.-P. Yangama, préparations 583, 584, 678, 679, 680, 681, 1627, 1808, MNHN, MHNG, MCSN, NHML, NHMW et IFAN. — 32 ♂♂ et 1 ♀ Boukoko, 1966-1970, M. Boulard, préparation 1912, MNHN et IFAN. — 13 ♂♂ environs de La Maboké et Boukoko, M. Boulard et R. Pujol, MNHN et IFAN. — 4 ♂♂ Kapou, 6.I.1966, M. Boulard et R. Pujol, IFAN  ; 1 ♂ Goudigoudi, 2.V.1968, M. Boulard, MNHN  ; 15 ♂♂ ouest de Bayanga, rive droite du fleuve Sangha , 2-25. II.2005, Ph. Annoyer. — 8 ♂♂ idem, 5-23.X.2008, Ph. Annoyer. — 1 ♂ Sangha-Mbare prov., 90 km NE Nola, 10-12.VI. 2009, 565 m, 04°07.308’N, 16°37.251’E, leg. A. Kudrna Jr., coll. M. Stiewe. — 4 ♂♂ Parc national de Dzanga-Ndoki, rive gauche du fleuve Sangha, 26-30.XI.2010, coll. N. Moulin. — Spécimens toute l’année (20 ♂♂ janvier, 38 ♂♂, 2 ♀♀ février, 17 ♂♂, 2 ♀♀ mars, 23 ♂♂, 2 ♀♀ avril, 15 ♂♂ mai, 20 ♂♂ juin, 6 ♂♂ juillet, 3 ♂♂ août, 2 ♂♂ septembre, 12 ♂♂ octobre, 16 ♂♂ novembre, 26 ♂♂ décembre)GoogleMaps  .

Gabon. 1 ♂ Haut Ogooué, Pk 22 piste Mounana- Mboungou Badouma, savane et forêt-galerie, lumière, 9.IV.2002, Y. Estradel, J.-F. Palazo & R. Rougerie, MNHN.

République du Congo. 4 ♂♂ Fort Rousset , 5-6.II.1973, C. Morin, préparations 2308, 2309, 2310 et 2312, MNHN  ; 1 ♂ Fort Rousset , 7.II.1973, J. F. Cornic, préparation 2536, MNHN  .

République démocratique du Congo. 1 ♂ Kasai, Sankuru, Lodja, VII.1928, J. Ghesquière, préparation 297, MRAC. — 2 ♂♂ Bamania près Coquilhatville, VII.1936, R. P. Hulstaert, préparations 300 et 301, MRAC. — 1 ♂ W. Kivu, Lubongola près Shabunda, 1939, Dr Hautmann, préparation 298, MRAC. — 1 ♂ Kivu, Walikale, Terr. Masisi, 700 m, IX.1953, N. Leleup, préparation 587, MRAC.

Ouganda. 1 ♂ Kalinzu Forest, Kitojo, 1450 m, Bushenyi District, 10.XI.2010, P. Schmit, préparation 4342, MNHN.

LOCALITÉ TYPE. — La Maboké, République Centrafricaine.

DISTRIBUTION. — Cameroun, Gabon, Ouganda et les deux Congo en plus de la RCA.

DIAGNOSE. — Taille moyenne; aspect ordinaire pour le genre; prolongement du vertex court chez les deux sexes; pronotum avec les tubercules principaux nettement en avant du milieu; pattes antérieures avec la face ventrale en majeure partie noire ou brun-noir; élytres fortement mouchetés de brun-noir; hypophallus avec le prolongement droit avec seulement deux dents, une petite terminale et une grande vers l’arrière.

ÉTYMOLOGIE. — En raison de sa localisation principale en République Centrafricaine.

DESCRIPTION

Aspect habituel pour le genre, coloration générale brune avec la face ventrale des pattes antérieures largement noire; prolongement du vertex court chez les deux sexes, tubercules principaux du pronotum nettement en avant du milieu.

Mâles

Longueur du corps 21-23 mm, des élytres 17-18,5 mm, du pronotum 6,6-7,5 mm ( Fig. 33CView FIG).

Tête large de 2,9-3,1 mm, avec le prolongement du vertex très court ( Fig. 39View FIG A-C) à apex bidenté plus sombre et les deux paires de tubercules bien développés; tubercules juxtaoculaires de taille réduite, écusson frontal sans grandes particularités. Antennes longues d’environ 15 mm brunes à la base, puis rapidement brun-noir.

Pronotum 3,25 à 3,35 fois plus long que large, la métazone 2,25 à 2,40 fois longue comme la prozone, avec l’élargissement surcoxal peu marqué et les bords un peu granuleux; tubercules relativement faibles ( Fig. 39GView FIG). Prosternum brun clair.

Pattes antérieures brunes face dorsale,avec les hanches noires face ventrale à l’exception du quart apical beige; trochanters et base des fémurs brun-clair, le reste de la face ventrale des fémurs étant noir ou brun-noir sauf tout à fait à l’apex, rarement acajou foncé avec seulemement la région extérieure brun-noir; tibias brun-noir,tarses en grande partie noirs.Pattes médianes et postérieures sans particularités remarquables.

Élytres avec l’aire costale brune et l’aire discoïdale fortement mouchetée de brun-noir avec une éclaircie nette dans le tiers basal. Ailes avec l’aire costale brun plus sombre que celle des élytres.

Abdomen brun plutôt sombre. Plaque suranale très transverse, à bord postérieur à peine courbe; cerques clairs à derniers articles plus sombres. Plaque sous-génitale à bord postérieur concave; styles vestigiaux.

Genitalia avec l’hypophallus arrondi; prolongement droit très caractéristique à deux pointes, une petite tournée vers l’extérieur,une grande tournée vers l’arrière, un peu courbe; prolongement postérieur de taille moyenne, brusquement rétréci en pointe vers la droite. Lobe latéral du pseudophalllus plus grand que le lobe postérieur qui est régulièrement arrondi ( Fig. 40View FIG).

Femelles Longueur du corps 25-27 mm, des élytres 19-20 mm, du pronotum 7,5-8,2 mm ( Fig. 33DView FIG).

Tête large de 3,4-3,7 mm, avec le prolongement du vertex comme chez les mâles, en un peu plus grand, jusqu’à 1,5 mm ( Fig. 39View FIG D-F); tubercules juxtaoculaires et écusson frontal très semblables. Antennes très fines, longues d’environ 10 mm.

Pronotum( Fig.39HView FIG)plus trapu que celui des mâles, 3,05 à 3,10 fois plus long que large, la métazone 2,05 à 2,10 fois longue comme la prozone; tubercules et prosternum comme pour les mâles.Pattes antérieures comme celles des mâles, sauf que la face ventrale des fémurs est régulièrement acajou foncé avec la région extérieure brun-noir. Pattes médianes et postérieures comme pour les mâles. Élytres comme pour les mâles, en plus sombre; ailes avec l’aire anale un peu enfumée, les nervures longitudinales se détachant en brun sombre et les transversales en blanc.

Abdomen avec les tergites variés de brun et d’ocre, les sternites étant d’un brun plus uniforme. Cerques clairs à région apicale plus sombre, dépassant à peine l’ovipositeur.

REMARQUE

Cette espèce, bien caractérisée par l’hypophallus des mâles, semble comme O. (C.) congica (Giglio-Tos, 1915)  n. comb. et O. (C.) camerunensis (Giglio-Tos, 1915)  n. comb. inféodée à la grande forêt humide des régions occidentales de l’Afrique centrale, avec une distribution nettement différente, en partie seulement sympatrique.

R

Departamento de Geologia, Universidad de Chile

MNHN

Museum National d'Histoire Naturelle

MHNG

Museum d'Histoire Naturelle

MCSN

Museo Civico di Storia Naturale, Verona

NHML

Natural History Museum, Tripoli

NHMW

Naturhistorisches Museum, Wien

IFAN

Institut Fondamental d'Afrique Noire

MRAC

Musée Royal de l’Afrique Centrale

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Mantodea

Family

Hymenopodidae

Genus

Oxypiloidea

Loc

Oxypiloidea (Catasigerpes) sinuata

Roy, Roger 2013
2013
Loc

Oxypiloidea subcornuta

KALTENBACH A. P. 1996: 307
1996