Rumohra linearisquamata Rakotondr.,

Rakotondrainibe, France, 2010, Le genre Rumohra Raddi (Pteridophyta, Dryopteridaceae) à Madagascar: une espèce et deux combinaisons nouvelles, Adansonia (3) 32 (2), pp. 217-228: 222-224

publication ID

http://doi.org/ 10.5252/a2010n2a2

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/03854D7F-FFD1-6768-39A5-FB0DFDD0A1F1

treatment provided by

Carolina

scientific name

Rumohra linearisquamata Rakotondr.
status

sp. nov.

Rumohra linearisquamata Rakotondr.  , sp. nov.

( Fig. 3View FIG)

A Rumohra  adiantiformi (G.Forst.) Ching rhizomatis linearibus tortisque irregulariter dentata margine paleis, atque costae costularumque abaxialis pagina linearibus vel substellatis-brevibus cum inaequalibus brachiis paleis ( R. adiantiformis  , rhizomatis atque costae costularumque abaxialis pagina ovato-lanceolatis planisque integra vel paucierosa margine paleis), praecipue differt.

TYPUS. — Madagascar, Fianarantsoa, Ambalavao, limite extérieure nord de la réserve spéciale d’Ivohibe, à 7,5 km à l’Est-Nord-Est du village d’Ivohibe , 850-950 m, 8.X.1997, Rakotondrainibe et al. 4068 (holo-, P00134077; iso-, TAN)  .

AUTRE MATÉRIEL EXAMINÉ. — Madagascar. Imerina (« Imarina »), Ankafana, 1880, Cowan s.n. ( P)  . — Sud- Est, Bassin supérieur du Mandrare, col et sommet de Marosohy (« Marosoui »), 1000-1400 m, 14-15. XI.1928, Humbert  6630 ( MO, P)  . — Fianarantsoa, massif de l’Andringitra, 1700 m, IX.1911, Perrier de la Bâthie 11546 [a] ( P)  . — Fianarantsoa, parc national de Ranomafana, s.date, Proisy et al. 131 ( P)  . — Fianarantsoa, Ambalavao, Réserve spéciale d’Ivohibe , près de la source de la rivière Andranomainty , 1500-1650 m, 24.X.1997, Rakotondrainibe et al. 4206 ( P)  . — Antananarivo, Tsinjoarivo, forêt de Mahatsinjo, lieu-dit: Andasivodihazo , 1550 m, 8.I.1999, Rakotondrainibe 4605 ( P)  .

DESCRIPTION

Rhizome rampant (longuement?), 4-10 mm de diamètre, portant un revêtement dense d’écailles membraneuses, rousses, linéaires, contortées, de 15-35 × 0,9-1,2 mm, à marge irrégulièrement denticulée, apex longuement effilé et vrillé, base tronquée, point d’attache sclérifié.

Frondes espacées de 2-? cm. Pétiole straminé ou brun mat, long de 37-51 cm, portant à la base seulement ou sur 10-15 cm les mêmes écailles que celles du rhizome.

Limbe coriace à subcoriace, deltoïde, de 26-68 × 20-70 cm, 2-3 penné-pinnatifide à la base, 11-17 paires de pennes, pétiolées, triangulaires, apex acuminé, les proximales plus développées basiscopiquement, les médianes espacées de 2-11 cm; pinnules des pennes médianes courtement pétiolulées ou sessiles, triangulaires ou oblongues, apex obtus ou aigu, marge lobée ou subentière, les proximales de 2,5-5,5 × 1,0- 1,5 cm.

Présence, sur la face abaxiale des costae, de quelques écailles claires, subétoilées ou arachnoïdes, avec des branches filiformes d’inégale longueur, contortées, plus abondantes aux points de jonction des costae et des costulae. Limbe glabre, non glanduleux.

Sores médians, indusies plus ou moins rapidement caduques, peltées, à contour circulaire, de 1-1,6 mm de diamètre, brunes, coriaces, glabres, crispées ou repliées à maturité.

DISTRIBUTION ET ÉCOLOGIE

Endémique de Madagascar, forêt dense humide sempervirente de la moitié sud de l’île ( Fig. 2View FIG), entre 850 et 1700 m d’altitude; épiphyte.

TAN

Parc de Tsimbazaza

P

Museum National d' Histoire Naturelle, Paris (MNHN) - Vascular Plants

MO

Missouri Botanical Garden