Camponotus lubbocki, Forel, A., 1886

Forel, A., 1886, Études myrmécologiques en 1886., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 30, pp. 131-215: 56

publication ID

3923

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:33E1E81D-6489-4D52-828D-DCA172BC7D97

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/035721D8-2A4A-C862-7DF4-1709662CF144

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus lubbocki
status

n. sp.

Esp. C. Lubbocki  HNS  n. sp.

[[ worker ]] minor. Long. 5,2 a 6,3 mill. Stature, aspect et couleur du C. Christi, race Foersteri  HNS  , avec lequel on pourrait le confondre au premier abord. Mais la face basale du metanotum est fortement concave longitudinalement en forme de selle, aussi fortement, et de' ¡ a meme facon que chez le C. ephippium  HNS  Smith, bien plus fortement que chez les C. Valdeziae  HNS  Forel et Feae Emery, et meme que chez le C. 4 maculatus Forel  HNS  . L'ecaille est moins epaisse que ches, le C. Christi  HNS  et sa surface anterieure est beaucoup plus basse, la surface superieure etant, fortement inclinee en avant; elle est du reste analogue a celle de l'espece precedente. Mandibules assez abondamment ponctuees, tres finement ridees entre les points. Epistome distinctement carene et muni d'un lobe anterieur assez grand, tout a-fait rectangulaire. Du reste la forme (en particulier celle des pattes et des antennes), les dimensions, la pilosite, la pubescence et et la sculpture sont comme chez le C. Christi, race Foersteri  HNS  .

Entierement noir, tres luisant, avec les mandibules rougeatres, les pattes et les antennes d'un brun plus ou moins fonce.

Centre de Madagascar, recolte par M. Hildebrandt (Musee de Berlin).

Cette espece ressemble au C. Feae  HNS  Emery, mais son metanotum est beaucoup plus concave. L'ecaille du C. Feae  HNS  est beaucoup plus arrondie, moins tronquee et moins elevee. Puis le C. Feae  HNS  est en partie mat, a une sculpture plus forte et une pubescence couchee bien plus abondante.