Camponotus compressus

Forel, A., 1886, Études myrmécologiques en 1886., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 30, pp. 131-215: 20-21

publication ID

3923

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:33E1E81D-6489-4D52-828D-DCA172BC7D97

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/CA06F0AE-234F-3237-9D4E-0554ED8D9DAB

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus compressus
status

 

r. C. compressus Fabr  HNS  .

— J'ai recu en nombre tres grand cette forme de Calcutta par M. Wood-Mason (1) et j'ai acquis la conviction qu'elle ne differe des C. cognatus  HNS  et maculatus  HNS  que par degres. Je dois donc la faire rentrer dans l'espece rubripes  HNS  . Une partie des C. cognatus  HNS  de mes Etudes myrmecol. en 1879 sont des cognatocompressus d'Afrique qui sont presque identiques aux compressus  HNS  de Calcutta. La taille varie enormement. Tandis que les plus grandes [[ worker ]] major ont 15 mill., les plus grandes [[ worker ]] minor 11 mill, et leurs [[ worker ]] 18 mill., j'ai recu de Calcutta d'autres [[ worker ]] major de 11 mill. auxquelles correspondent des [[ worker ]] minor d'a peine 6 mill, et une [[ worker ]] de 12 mill. Cependant la forte sculpture de ces individus qui les rend presque entierement mats se retrouve sans modification jusque chez les plus petites [[ worker ]] minor dont les tibias sont encore distinctement prismatiques, du moins dans leur moitie peripherique. La sculpture et la couleur d'une serie de varietes d'Afrique constitue ainsi que la forme de la tete toutes les transitions du compressus  HNS  au cognatus  HNS  et au maculatus  HNS  (1). Du reste la stature ramassee, la tete large, bombee et assez courte, les pattes et les antennes relativement courtes et greles sont des caracteres particuliers seulement aux [[ worker ]] major (maximae); ces caracteres se perdent chez la [[ worker ]] media, la [[ worker ]] minor et chez la [[ queen ]] dont la tete est etroite et allongee. La tete des [[ worker ]] maxima est large de 4,5 et longue (sans les mandibules) de 4,1 millimetres, donc plus large que longue La tete d'une [[ worker ]] minima est large de 1,0 et longue de 1,3 mill. Si l'on fait attention on retrouve une tendance, moins accentuee il est vrai, a ces memes caracteres chez le C. maculatus  HNS  , dont les [[ worker ]] major ont la tete large et bombee, tandis que la [[ worker ]] a la tete etroite et allongee. Cependant les [[ worker ]] major du vrai compressus  HNS  de Calcutta ont toujours les cotes de la tete un peu plus convexes que les formes les plus voisines d'Afrique.

La [[ queen ]] da C. compressus  HNS  (long. 12 a 18 mill.) n'est pas encore decrite. Elle est etroite et allongee, tres semblable a celle du C. maculatus  HNS  ; la tete est tout aussi allongee que chez cette race, le thorax etroit et allonge, l'ecaille echancree. La carene de l'epistome est faible et obtuse; les ailes sont faiblement teintees de jaune brunatre.

Le [[ male ]] long de 9 a 10 mill., se distingue des autres races par sa sculpture plus dense, plus ponctuee, par son aspect plus mat.