Camponotus mitis

Forel, A., 1886, Études myrmécologiques en 1886., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 30, pp. 131-215: 23-24

publication ID

3923

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:33E1E81D-6489-4D52-828D-DCA172BC7D97

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/C6724321-C243-802A-E370-69DBFC0B697C

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus mitis
status

 

r. C. mitis Sm  HNS 

(= C. Bacchus  HNS  Sm. = C. ventralis Sm.  HNS  d'apres Mayr).

- Une [[ worker ]] minor et une [[ worker ]] major-media que je dois a l'obligeance de M. Mayr ont bien le thorax, les pattes, les funicules et l'extremite des scapes rougeatres, tandis que la tete et l'abdomen sont brunatres ou noirs-brunatres; le dernier avec les segments bordes de jaune. Elles ont 8 a 10 mill, de long et se distinguent du C. sylvaticus  HNS  et des petits cognatus  HNS  , auxquels elles ressemblent beaucoup, par leur pilosite et leur pubescence plus abondantes. Cette derniere est plus longue (comme chez le sexguttatus  HNS  ). Le C. mitis  HNS  se distingue aussi, comme l'a si bien fait remarquer Mayr, par des poils assez abondants, plus courts que les autres, situes sur les joues. Cette pilosite se retrouve identique chez le C. Novae-Hollandiae  HNS  Mayr. Une pubescence soulevee (oblique) assez forte sur les tibias et les scapes. Les mandibules sont relativement petites et peu courbees a leur bord exterieur; le lobe du chaperon est un peu plus court que chez le C. sylvaticus  HNS  , mais bien plus rectangulaire (moins arrondi) chez Ja [[ worker ]] minor. Les pattes sont tout a fait arrondies (nullement prismatiques). La forme generale est celle du C. sylvaticus  HNS  . J'ai recu de Calcutta (par M. Wood-Mason) deux [[ worker ]] qui ne sont probablement qu'une variete du C. mitis  HNS  . Chez elles tout le corps est d'un noir brunatre; le thorax est a peine plus clair. Les pattes sont brunes avec les hanches et l'anneau femoral d'un jaune testace. Les funicules sont rougeatres, sauf la moitie basale du premier article qui est brune. La pilosite et la pubescence sont identiques a celles des types du C. mitis  HNS  . La face basale du metanotum est plus voutee. Les tibias posterieurs et moyens ont sur leur face externe (plus etroite) un sillon longitudinal qui ne se trouve pas chez le C. mitis  HNS  . Les mandibules ont le bord externe un peu plus long et plus courbe que chez le C. mitis  HNS  . Il est impossible de decouvrir d'autres differences. Je propose d'appeler cette variete: C. mitis var. fuscithorax  HNS  .

Une [[ worker ]] major de la Cochinchine francaise (musee de Lyon) se rapporte a la variete fuscithorax  HNS  , mais s'en distingue un peu par ses hanches et ses anneaux femoraux bruns (comme le reste des pattes) ainsi que par ses mandibules dont le bord terminal est encore un peu plus large et le bord externe encore un peu plus fortement courbe vers son extremite. Taille 10,7 mill.