Myrmoteras binghamii, Forel, A., 1894

Forel, A., 1894, Les formicides de l'Empire des Indes et de Ceylan. Part IV. Adjonction aux genres Camponotus, Mayr., et Polyrhachis, Shuck., Journal of the Bombay Natural History Society 8, pp. 396-420: 419-420

publication ID

3951

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:CA30D2B4-6420-48F9-AB0F-ED616E907611

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/B8CA3630-7BD7-9B0B-BBC2-67249DDA0A7E

treatment provided by

Christiana

scientific name

Myrmoteras binghamii
status

nov. spec.

M. binghamii  HNS  , nov. spec.

[[ worker ]]: - L.: 4, 7 mill, sans les mandibules, 6, 0 mill, avec les mandibules. Toutes les [[ worker ]] de meme grandeur. Caracteres du genre; entierement lisse et lui santo; thorax eparsement ponctue. Devant de la tete strie-ponctue en long. D'un rouge brunatre; abdomen d'un brun rougeatre. Pattes et antennes greles, d'un jaune rougeatre; mandibules jaunatres. Pilosite dressee eparse, tres fine, plus abondante sur les pattes et les antennes. Pubescence presque nulle. Metanotum arrondi. Tete presque aussi large que longue.

Les mandibules sont courbees a l'extremite qui est terminee par deux longues dents qui ne renferment deux petites dans leur intervalle. Le bord interne (coufondu avec le bord terminal) a de plus 6 ou 7 dents etroites et pointues, de plus en plus courtes, a mesure qu'ou s'approche de la base, et separees les unes des autres par de longs intervalles reguliere. Epistome grand, arrondi, a peine plus large que long, assez plat, avec une convexite mediane et le bord anterieur concave. Portion articulaire des mandibules large et haute. Aire frontale etroite, assez longue, pointue derriere. Sillon frontal fortement imprime, prolonge jusqu'a l'ocelle anterieur. Articulation des antennes situee tout pres de l' oe il, presque aussi distante de 1 epistome que la longueur entiere de ce dernier. L'articulation a en dedans un petit bord releve, et derriere elle se trouve une faible impression qui represente la fossette antennaire. Pas de foseette clypeale. Les yeux occupent plus de la moitie des cotes de la tete. La tete est elargie et tronquee derriere. A la base de la troncature, autour dc l'articulation avec lc prothorax proemine le gros bourrelet qui est plus epais de cote qu'au sommet et ne se prolonge pas sous la tete. Le pronotum a nn assez long cou devant. Pans le cou, il cst plus large que long (subitement renfle derriere le cou). Le mesothorax entier est colliforme, deux fois plus long que large. Metanotum peu eleve, convexe; face basale deux fois plus longue que la face declive. Pedicule allonge, surmonte au milieu d'une ecaille haute, epaisse verticale, arrondie au sommet, tronquee devant, plus arrondie (subtronquee) derriere. Antennes tres greles; pattes longues; tibias plus epais que les cuisses. Occiput, pronotum et metanotum finement et eparsement ponctues. Devant dc la tete strie-ponctue. Quelques rides sur le mesonotum. Du reste lisse et luisant.

Thaungyin valley, en Birmanie, recolte par M. le Major Bingham et recu par M. Wroughton.

Cette fourmi est une des formes les plus singulieres de l'arbre myrmecologique deja si riche en phenomenes morpho-biologiques. Au premier abord on dirait un Anochetus  HNS  tres aberrant. Mais un examen attentif et l´anatomie demontrent bientot qu'il s'agit d'un Camponotide tout-a-fait aberrant. Les yeux enormes semblent indiquer une vie sur les arbres.

Le genre Myrmoteras  HNS  n'etant pas dans notre tableau des genres, il faut l'intercaler au chiffre 1 comme suit:

Pas d'aretes frontales. Antennes inserees tres en arriere de l'epistome. Mandibules articulees tout pres l'une de l'autre, lineaires, paralleles dentees, plus longues que la tete. Yeux enormes ............... Genre Myrmoteras  HNS  , nov. gen.