Mycocepurus goeldii , Forel, A., 1893

Forel, A., 1893, Formicides de l'Antille St. Vincent. Récoltées par Mons. H. H. Smith., Transactions of the Entomological Society of London 1893, pp. 333-418: 370

publication ID

3948

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:5E6A481F-664E-428C-A636-08D4BD5A1EF0

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/B8BA4E27-31A5-F3A1-4475-8B2FFD6E7988

treatment provided by

Christiana

scientific name

Mycocepurus goeldii
status

n. sp.

Mycocepurus goeldii  HNS  , n. sp.

[[ worker ]]. L. 2, 7 a 2, 9 mill. Mandibules densement striees, mais moins etroites que chez le M. smithii  HNS  et armees de six dents tres distinctes, egales et pointues. Les aretes frontales sont un peu moins rapprochees devant; leur prolongement posterieur forme avec l'arete laterale des joues et de derriere les yeux un emplacement plus distinct pour loger les antennes que chez le M. smithii  HNS  .. Les scapes ont tout pres de l'articulation une arete transversale, annulaire, lobiforme. Les yeux sont plus grands que chez le M. smithii  HNS  et situes au tiers posterieur de la tete; cette derniere est un peu plus large et plus echancree derriere. Le pronotum et le mesonotum ont chacun une spinule de plus que le M. smithii situee  HNS  immediatement en dessous de l'epine laterale du demi cercle. Au milieu du cercle se trouvent deux dents pointues au lieu de tubercules. Le thorax est du reste comme chez le M. smithii  HNS  , mais la partie posterieure du mesonotum et le metanotum ont chacun quatre epines, et toutes les epines du corps sont plus elevees et surtout plus pointues. Pas de dents metasternales. Le premier article du pedicule a un petiole anterieur beaucoup plus court et plus epais que chez le M. smithii  HNS  ; son n oe ud quadrispineux, le 2 me article et l'abdomen sont du reste comme chez cette espece. Sculpture comme chez le M. smithii  HNS  , mais l'abdomen, les pattes et les scapes sont moins finement et par contre tres regulierement reticules- ponctues, tandis que le thorax est tres irregulierement et vaguement (indistinctement) reticule. Les asperites de la tete sont plus elevees.

La pubescence est remplacee par une pilosite jaunatre espacee, courte, ca et la oblique, dressee sur les tibias et les scapes. D'un roux a peine brunatre. Dessus de l'abdomen plus fonce. Pattes et scapes testacea.

Botucatu, Prov. St. Paulo, Bresil, recolte par M. Goeldi.