Camponotus simoni, Emery, C., 1893

Emery, C., 1893, Voyage de M. E. Simon à l'île de Ceylan (janvier - février 1892). 3 e Mémoire. Formicides., Annales de la Société Entomologique de France 62, pp. 239-258: 12-13

publication ID

3767

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/A35B5804-8888-3275-FF91-DCA05053F9C8

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus simoni
status

n. sp.

52. C. Simoni  HNS  , n. sp.

- [[ worker ]] major. Testacea, thoracis dorso, capite supra, praesertim postice abdomineque obscurioribus, mandibulis fuscoferrugineis, abdominis segmentorum marginibus stramineis, opaca, capite confertissime, profunde, thorace minus profunde et subtilius reticulatopunctato, abdomine transversim ruguloso setis longis, testaceis hirsuta, vix pubescens. Caput elongatum, postice late emarginatum, clypeo obtuse carinato, antice cum lobo truncato, mandibulis nitidis, disperse punctatis, acute 6 - dentatis. Thorax gracilis, dorso aequaliter purum arcuato, metanoti parte declivi brevissima, cum basali unguium valde obtusum efficiente. Squama crassa, antice convexa, postice oblique truncata, supra subconice ucuminata. Pedes graciles; tibiae compressa, haud prismaticx, pilis obliquis brevibus; scapi puis longioribus inaequalibus hirsuti.

[[ worker ]] minor. Majori quoad sculpturum, colorem et structuram thoracis pedunculi et abdominis simillima, capite ad marginen, oralem latitudine maxima, pone oculos conice ungustuto, clypeo minus distincte carinato, lobo magis rotundato.

[[ worker ]] major: Long. 8,5 mill.; caput sine mandib. 2,7 x 2 mill; scapus- 3 mill.; femur post. 4,1 mill.

[[ worker ]] minor: Long. 7,6 mill.; caput sine, mandib. 1,8 X 1 mill.; scapus 3 mill.; femur post. 3,6 mill.

Kandy, deux petites ouvrieres; Cottawa, une grande ouvriere.

Pour la forme du thorax et de l'ecaille, cette espece rappelle exactement les petites races de C. dorycus  HNS  ( coxalis  HNS  F. Sm. et carin Emery), auxquelles elle ressemble par la forme de la tete, chez la petite [[ worker ]]. Elle en differe par la pubescence obliquement dressee des scapes et des tibias, ainsi que par la forme et la sculpture de la tete, chez la grande [[ worker ]]. La tete du grand exemplaire atteint sa plus grande largeur au niveau des yeux et ne se retrecit que tres peu en arriere de ceux-ci; sa largeur diminue beaucoup plus sensiblement en avant; sa surface est couverte d'une ponctuation en de a coudre, tres serree et renforcee d'une soussculpture microscopique qui supprime tout brillant; des points plus gros, clairsemes, portent les poils qui sont assez courts et fort nombreux sur les joues et les cotes de la tete, tres longs et espaces sur une zone mediane comprenant l'epistome, le front et le vertex, courts et tres peu nombreux aux cotes de cette zone. Les poils sont fort longs sur le dos du corselet et de l'abdomen; l'ecaille porte deux paires de soies. Les tibias n'ont pas de piquants.

Peut-etre faudra-t-il plus tard reunir cette Fourmi comme sous-espece a la serie du C. dorycus  HNS  .