Bufo Laurenti, 1768,

Bailon, Salvador, 2000, Amphibiens et reptiles du Pliocène terminal d’Ahl al Oughlam (Casablanca, Maroc), Geodiversitas 22 (4), pp. 539-558: 540-542

publication ID

http://doi.org/10.5281/zenodo.4650486

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/8F7087F7-FF80-CD1E-FCEA-6D9DDEDCFE8A

treatment provided by

Felipe

scientific name

Bufo Laurenti, 1768
status

 

Genre Bufo Laurenti, 1768 

Bufo viridis Laurenti, 1768  ( Fig. 1View FIG A-C)

MATÉRIEL EXAMINÉ. — 3 vertèbres sacrées, 8 ilions, 3 scapulas et 2 humérus, dont 1 appartenant à un individu mâle et l’autre à un individu femelle.

DESCRIPTION

L’attribution du matériel fossile à Bufo viridis  est basée sur les caractères suivants: apophyses sacrées aplaties dorso-ventralement, modérément élargies antéro-postérieurement et munies à leur base d’une fossette ouverte du côté latéral. Les ilions n’ont pas de crête dorsale, la tubérosité supérieure est légèrement en pointe et munie antérieurement d’une ébauche de lobe secondaire. La fosse préacétabulaire est toujours présente et profonde. Les scapula sont plus longues que larges, avec un bord antérieur sinueux, un processus glénoïdal bien détaché du reste de l’os et une fossette supraglénoïdale toujours présente. Les humérus possèdent un condyle déplacé du côté externe par rapport à l’axe diaphysaire. Chez l’humérus appartenant à une femelle, la diaphyse est bien incurvée, tandis que chez le mâle, elle semble être assez droite et porte, du côté interne, une crête mésiale légèrement dirigée vers le côté dorsal de l’os.

Bufo viridis  est actuellement présent au Maroc et sa présence au Pliocène d’Ahl al Oughlam constitue la plus ancienne mention de l’espèce en Afrique.

Kingdom

Animalia

Phylum

Chordata

Class

Amphibia

Order

Anura

Family

Bufonidae