Huberia striata Smith

Forel, A., 1894, Quelques fourmis de Madagascar (récoltées par M. le Dr Völtzkow); de Nouvelle Zélande (récoltées par M. W. W. Smith); de Nouvelle Calédonie (récoltées par M. Sommer); de Queensland (Australie), Annales de la Societe Entomologique de Belgique 38, pp. 226-237: 229-230

publication ID

3953

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/5C33A2FB-36AC-4279-1C7D-4F196501D0BB

treatment provided by

Christiana

scientific name

Huberia striata Smith
status

 

Huberia striata Smith  HNS 

[[ male ]]. — Antennes de 12 articles. Mesonotum avec deux sillons convergents. Mandibules armees de 7 dents, dont les posterieures tres petites; le quart posterieur du bord terminal n'a pas de dents. Ailes comme chez les Monomorium  HNS  . Du reste comme le genre Monomorium  HNS  . J'indique ces caracteres generiques, le [[ male ]] du genre etant encore inconnu.

L. 8 mill. — Mandibules grandes, striees, avec quelques points. Epistome entier, convexe. Aire frontale grande, triangulaire. Sillon frontal distinct. Un sillon longitudinal au milieu du vertex. Tete en carre tres arrondi. Scape tres court, beaucoup plus court que le 2 e article du funicule. Premier article du funicule aussi large que long. Thorax de la largeur de la tete. Face basale du metanotum un peu convexe, presque horizontale, plus longue que la face declive. Le metanotum a deux larges tubercules tres arrondis et peu apparents; il est concave entre les deux. Premier n oe ud du pedicule arrondi. De son sommet arrondi partent deux surfaces plus ou moins inclinees, dont l'anterieure est deux fois plus longue que la posterieure. Second n oe ud plus large que long. Abdomen allonge, attenue devant et derriere. Valvules genitales exterieures grandes, allongees, en cuiller. Pattes mediocres.

Abdomen, une partie du 2 e article du pedicule, le milieu du metanotum et les cuisses lisses et luisantes avec quelques points piligeres epars. Pedicule, antennes et tibias assez luisants et lisses avec une abondante ponctuation piligere. Derriere les yeux, la tete est mate et assez grossierement rugueuse-reticulee. Le reste du corps est plus ou moins densement strie en long. Sur le devant du pronotum, ces stries deviennent transversales; sur les cotes du thorax et derriere, elles sont en partie contournees.

Tout le corps couvert d'une pilosite brunatre, pointue, de longueur inegale, assez abondante. Sur le dos du metanotum et du pedicule, cette pilosite est tres courte. Les pattes n'ont qu'une pubescence subadjacente, assez longue, formant un leger duvet.

Noir; extremite de l'abdomen, des tarses, du dernier article des antennes et des mandibules d'un brun roussatre. Parfois quelques taches roussatres sur le thorax et sur la tete (variete rufescens  HNS  ). Ailes pubescentes, enfumees de brunatre; nervures et tache marginale d'un brun fonce.

Ashburton, Nouvelle Zelande (M. W. W. Smith).

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Hymenoptera

Family

Formicidae

Genus

Huberia