Crematogaster (Sphaerocrema) kneri Mayr. st. langi , Santschi, F., 1926

Santschi, F., 1926, Description de nouveaux formicides éthiopiens (IIIme partie)., Revue de Zoologie Africaine 13, pp. 207-267: 225-226

publication ID

3617

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/FC8D6DAD-B98D-3DC8-7095-D1A72473154E

treatment provided by

Christiana

scientific name

Crematogaster (Sphaerocrema) kneri Mayr. st. langi
status

n. st.

Crematogaster (Sphaerocrema) kneri Mayr. st. langi  HNS  n. st.

(= Cr. (Sphaerocrema) pronotalis Sants, v. liebknechti  HNS  For. in Wheeler: Bull. Am. Mus. Nat. Hist. 1922, p. 156 et 848) (non Forel).

[[ worker ]] Long: 3,2 a 3,5 mm. D'un brun roussatre: parties posterieure de la tete et cuisses brunatre; postpetiole et gastre brun fonce; epines, antennes, tibias et tarses jaune brunatre. Clypeus, joues et devant de l'aire centrale de la tete stries. Quelques rides sur la face occipitale. Le reste de la fete est lisse avec des points epars, chez les petites [[ worker ]], plutot striee ponctuee derniere chez les grandes [[ worker ]]. Dos du thorax assez grossierement ride strie en long, fortement reticule sur le pronotum. Cotes du thorax, sauf ceux du pronotum, reticules ponctues. Le reste lisse. La pubescence est partout adjacente excepte sur le funicule et les tarses, rare sur le thorax. Pilosite dressee presque nulle.

Tete carree avec les angles arrondis et les cotes peu convexes, le bord posterieur droit ou faiblement concave. Yeux presque aussi grands que le quart des cotes et places en arriere de leur milieu. Le sillon frontal atteint le tiers posterieur de la tete. L'epistome est assez brusquement plie vers son tiers anterieur et son bord transversal Mandibules plutot etroites, lisses avec des points allonges. Le scape depasse le bord posterieur de la tete. Articles 2 a 6 du funicule environ aussi epais que longs. Bords du pronotum assez aigus et saillants sur les cotes, le devant vertical, le dessus plat. Mesonotum legerement plus eleve que le pronotum, vu de dessus, il passe a la face declive par une faible convexite, mais, grace a ses bords, il parait anguleux sur le profil. Face basale de l'epinotum pas tout a fait deux fois plus large que longue. Les epines droites, divergentes, ont une base epaisse qui se confond avec l'epinotum et une partie distale assez fine, lisse et obscure. Petiole trapezoidal, les angles anterieurs mousses et le bord qui les separe un peu concave. Postpetiole plutot lisse comme le gastre; du reste comme chez kneri Mayr  HNS  . Ce dernier a le postpetiole strie, le corps d'un rouge jaunatre vif, la taille plus grande et le mesonotum lisse derriere.

Congo belge: Yakuluku, (H. O. Lang).