Technomyrmex moerens, Santschi, F., 1913

Santschi, F., 1913, Glanure de fourmis africaines., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 57, pp. 302-314: 11

publication ID

3723

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/CBDB67A5-5A30-4D61-8086-959774F8F899

treatment provided by

Christiana

scientific name

Technomyrmex moerens
status

n. sp.

Technomyrmex moerens  HNS  n. sp. (Fig, 4.)

— [[ worker ]] Long. 2.4 - 2.5 mill. — Noir brunatre (parfois brun noiratre). Mandibules, funicule et tarses plus ou moins jaunatres ou jaune brunatre, submats, finement reticules, plus lisses que chez albipes  HNS  . Pubescence comme chez cette espece, mais les poils dresses sont beaucoup plus longs (2 a 3 fuis) et plus disperses. Tete plus longue que large, bien plus etroite en avant, a bord posterieur legerement convexe (a peine concave au milieu) et a cotes un peu plus arques. Les yeux, places peu en avant du milieu, sont aussi grands que leur intervalle a la base des mandibules. Celles-ci sont lisses avec quelques points piliferes, armees d'une dizaine de dents irregulieres dans la moitie externe du bord terminal et le reste du bord finement denticule. Epistome non carene, le tiers median de son bord anterieur a une echancrure moitie moins profonde que large. Les aretes frontales ont une encoche au niveau du condyle du scape. Celui-ci depasse le bord occipital de pres d'un quart de leur longueur. Tous les articles du funicule plus larges quelongs, le deuxieme est le plus court, articles 3 a 7 environ deux fois plus longs que larges. Pronotum bien plus, large que long, a cotes tres convexes. Le profil du mesonotum un peu plus arrondi que chez Tech, albipes  HNS  . La suture promesonotale faiblement imprimee. Le sillon mesonotal et epinotum comme chez albipes  HNS  . Cinquieme segment du gastre apparent de dessus, gesier areolaire a sepales assez distincts.

Ressemble a premiere vue a albipes  HNS  var. brunea  HNS  avec lequel il a ete confondu. Bien distinct par l'echancrure de l'epistome, etc. Chez Andrei et camerunenis Em  HNS  . la taille est beaucoup plus grande et le thorax plus allonge. Congo francais: M'Boumou (A. Weiss 1907).