Tetramorium caespitum L.

Emery, C., 1893, Voyage de M. Ch. Alluaud aux iles Canaries. Formicides., Annales de la Société Entomologique de France 62, pp. 81-88: 84

publication ID

3764

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/C68ABA07-F4B8-D245-5F11-D0C1D4250FF6

treatment provided by

Christiana

scientific name

Tetramorium caespitum L.
status

 

11 Tetramorium caespitum L.  HNS 

— Fuerteventura (31), [[ worker ]], [[ queen ]], [[ male ]]; Canana (22, 61, 78, 84), Tenerife (M. Noualhier).

La plupart des exemplaires que j'ai sous les yeux se rapportent a la race depressum  HNS  , decrite recemment par M. A. Forel, dont la couleur varie beaucoup. D'autres font passage a semilaeve  HNS  Andre La [[ queen ]] de depressum  HNS  est tres foncee, presque noire et caractensee par la forme courte du 1 er segment du pedicule. Sa taille, ainsi que celle du [[ male ]], correspond a telle des exemplaires mediterraneens de semilaeve  HNS  .

Quelques [[ worker ]] de Tenerife ne different pas sensiblement de semilaeve  HNS  .

Deux [[ queen ]], l'une de Lanzarote, l'autie de Canaria, ont le mesonotum en grande partie strie; elles paraissent se rapporter a une variete a sculpture plus forte.

T. caespitum  HNS  est repandu dans toute la region palearctique et la race semilaeve  HNS  est l'une des plus communes dans la region mediterraneenne.