Monomorium (Lampromyrmex) vaguum , Santschi, F., 1930

Santschi, F., 1930, Description de formicides éthiopiens nouveaux ou peu connus. V., Bulletin et Annales de la Societe Entomologique de Belge 70, pp. 49-77: 68-69

publication ID

3641

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/B17ED11F-5386-7299-654B-748B7B810FB5

treatment provided by

Christiana

scientific name

Monomorium (Lampromyrmex) vaguum
status

n. st.

Monomorium (Lampromyrmex) vaguum  HNS  n. st. (fig. 26 a 29).

[[ worker ]]. — Long.: 1,2 mm. Brun jaunatre plus ou moins fonce. Le gastre plus obscur derriere, les appendices jaune brunatre, la massue antennaire plus obscure. Lisse et luisante. Une ponctuation pilifere distincte sur la tete. Pilosite dressee claire, plus courte et plus dense sur la tete et les appendices, plus longue et plus espacee sur le gastre.

Tete rectangulaire, un cinquieme plus longue que large, un peu plus large devant. Les cotes faiblement convexes, le bord posterieur concave. Les yeux sont au tiers anterieur et plus petits que chez Faurei. Epistome avance et legerement bilobe, recouvrant presque les mandibules. Le scape atteint le cinquieme posterieur de la tete. Thorax plus convexe devant que chez sudanica  HNS  , le n oe ud du petiole triangulaire sur le profil avec un pedicule long comme la moitie de la base du n oe ud. Vu de dessus, celui-ci est plus large derriere que devant. Postpetiole un peu plus large que long.

Differe de M. (L.) exiuum  HNS  For. et de ses varietes, flavescens  HNS  , bulawayensis  HNS  , de faurei  HNS  et sudanica  HNS  par sa tete plus large.

[[ worker ]]. — Long.: 4,6 mm. D'un brun presque noir. Mandibules, antennes, pattes et bord des segments du gastre jaune roussatre. Lisse et luisante. Front et vertex ponctue, quelques fines stries allongees sur les joues et transversales sur la face occipitale. Metasternum, face declive de l'epinotum, face posterieure des deux n oe uds transversalement stries. Pilosite dressee abondante partout y compris les appendices.

Tete rectangulaire, environ un cinquieme plus longue que large comme chez l'ouvriere. Bord posterieur et cotes droits. Le tiers moyen de ceux-ci est occupe par des yeux assez convexes et un peu deplaces en avant. Ocelles assez grands Sillon frontal distinct. Aire frontale a peine imprimee. Epistome convexe, assez fortement avance devant comme chez l'ouvriere, les carenes mousses. Mandibules de quatre dents, faiblement striees a la base. Antennes de I 2 articles. Le scape depasse de son epaisseur le bord posterieur de la tete. Articles 3 a 7 du funicule un peu plus longs que larges, le deuxieme de moitie ou de deux tiers plus longs que larges, le dixieme (second de la massue) aussi large au bout que long. Thorax un peu plus large que la tete. Devant du pronotum vertical, non surpasse par le mesonotum. L'epistome faiblement anguleux; les deux tiers anterieurs de la face declive lisses et non bordes, le tiers posterieur un peu concave se confond avec la face declive et forme un tout borde N oe ud du petiole aussi haut que long a sa base sus-pediculaire. La face anterieure oblique presque droite, la face posterieure presque verticale, le sommet arrondi.

Postpetiole un peu plus large que long au tiers anterieur, gastre allonge, plus large que le thorax, plus de deux fois plus long que large, echancre a sa base.

Congo belge: Leopoldville (Dr G. Maes) [[ worker ]], [[ queen ]]. VI, 1918.