Camponotus confucii

Forel, A., 1894, Les formicides de l'Empire des Indes et de Ceylan. Part IV. Adjonction aux genres Camponotus, Mayr., et Polyrhachis, Shuck., Journal of the Bombay Natural History Society 8, pp. 396-420: 396-397

publication ID

3951

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:CA30D2B4-6420-48F9-AB0F-ED616E907611

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/AC9EEF8B-7F4E-CD48-A129-46C4AA782DBD

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus confucii
status

 

25. Camponotus confucii  HNS  , nov. ap.

[[ worker ]] Major: - L: 7, 3 a, 8, 5 mill. Taille robuste. Longueur d'un scape 2, 0, d'un tibia posterieur 2, 3 mill. Tete longue do 2, 6, largo do 2, 5 mill. Mandibules assez luisantes, ponctuees, finement reticulees entre les points, courtos, epaisses, armees de 6 dents. Tete en trapeze, faiblement echancree derriere, plus large derriere quo devant. Epistome aplati un peu subcarene derriere; sa portion mediane est plus etroite devant que derriere et forme devant, au milieu, un petit lobe arrondi qui a uno forte impression au milieu. Aretes frontales tres sinueu 3 es et tres divergentes; aire frontale tres petite. Sutures du thorax profondes. Le thorax a exactement la forme de celui du C. foreli, Em.  HNS  : le profil est interrompu entro le mesonotum et le metanotum. Ce dernier a une face basale courte, assez convexe, presque aussi large que longue (plus longue chez le C. foreli  HNS  ). La face declive est abrupto et plus longue que la face basale dont elle est separee par un angle arrondi ou par une courbe tres rapide. Ecaille epaisse, presque carree, convexe devant, avec un bord superieur transversal, epais. Tibias subcylindriques, sans piquants a leur bord interne. Scapes legerement deprimes.

Tete et thorax densement reticules - ponctues et mats. Ecaille, abdomen et pattes finement reticules et subopaques. Les 2 / 5 anterieurs de la tete ont en outre de gros points enfonces piligeres profonds et allonges, regulierement espaces, qui donnent un aspect raboteux aux joues et a l'epistome,

Pilosite dressee d'un jaune un peu brunatre, abondante, courte et obtuse sur le devant de la tete, assez eparse, plus longue et plus pointue sur le reste du corps, nulle sur les tibias et les scapes. Une pubescence jaunatre abondante sur tout le corps, surtout sur l'abdomen, forme partout, aussi sur les pattes et les scapes, un duvet d'un gris jaunatre semblable a celui du C. rufoglaucus  HNS  , mais moins fin et moins serre.

Entierement noir. Une etroite lisiere jaunatre aux segments abdominaux. Extremite dos tarses, articulations et eperons d'un brun roussatre.

[[ worker ]] Minor: - L: 5 a 6 mill. Mandibules etroites, armees de 6 dents. Epistome subcarene, convexe, sublobe, sans impression mediane devant, on forme do trapeze, beaucoup plus large devant que derriere. Tete beaucoup plus large derriere que devant, non echancree derriere. Les scapes depassent l'occiput de la moitie de leur longueur (ne le depassent pas chez la [[ worker ]] major). Une profonde echancrure entre le mesonotum et le metanotum; ce dernier fort convexe, bien plus court que chez le C. foreli  HNS  . Ecaille tres epaisse, aussi epaisse que sa hauteur anterieure (avant la surface superieure convexo-oblique).

Tete, thorax et pattes assez fortement reticules et subopaques. Abdomen et ecaille plus faiblement reticules, luisants. Pas de gros points espaces, ni de poils courts devant la tete.

Mandibules en partie d'un brun rougeatre. Pubescence plus diluee que chez la [[ worker ]] major. Du reste comme la [[ worker ]] major.

Kanara (M. Wroughton),

Dans notre tableau analytique, cette espece se place au chiffre 2, comme groupe a part, entre los groupes 3 ( varians  HNS  et sericeus  HNS  ) et 4 ( camelinus  HNS  , etc.). Elle se distinguo du groupe 3 par ses mandibules de 6 articles et son metanotum arrondi, non-concave derriere, du groupe 4 par son corps trapu, ses mandibules, son epistome, etc.