Tridactylus capensis, Sauss.

Saussure, Henri de, 1896, Revision du genre Tridactylus, Revue Suisse de Zoologie 4 (2), pp. 407-419 : 417

publication ID

http://doi.org/ 10.5962/bhl.part.75143

DOI

http://doi.org/10.5281/zenodo.5537006

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/A90E87DC-A12A-FFC0-45BD-0DC17112A3E0

treatment provided by

Diego

scientific name

Tridactylus capensis
status

 

9. Tr. capensis Sauss.  

L. c. p. 218, 5.

T. variegato   simillimus, ater, minime variegatus; tibiis l,2 r plus minus testaceis posticis flavis, subtus obscuiïs. Long.; 5 mm.

Q. Abdominis apex subcompressus. Penultimum segmentum ventrale transversum, margine postico integro. Lamina infragenitalis rotundata, coriacea, castanea, convexa vel subcompressa, carinato-sulcata, apice minime incisa.

cf. Penultimum segmentum ventrale transversum. Lamina infragenitalis trapezina, innostris individuis longiuscula. Appendices anales graciles.

Afrique méridionale.

Chez la femelle, le dernier segment ventral est convexe et corné, finement sillonné. Il est quelquefois précédé d'un petit segment arrondi peu apparent et fendu, intercalé entre lui et le pénultième segment. Cette plaque n'est autre que l'appendice du gme men que nous l'avons figuré pour le T. variegatus   se t tel (Notice morpliol. etc, pi. 16, fig. 20). Le pénultième segment ventral présente parfois un renflement médian qu'on prendrait pour un segment distinct mais qui n'en est pas séparé; le bord postérieur de ce segment n'est pas toujours échancré, mais il olïre cependant comme un vestige d'échancrure. Le dernier segment ventral des mâles est assez allongé.