Camponotus binghamii , Forel, A., 1894

Forel, A., 1894, Les formicides de l'Empire des Indes et de Ceylan. Part IV. Adjonction aux genres Camponotus, Mayr., et Polyrhachis, Shuck., Journal of the Bombay Natural History Society 8, pp. 396-420: 398

publication ID

3951

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:CA30D2B4-6420-48F9-AB0F-ED616E907611

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/A0299713-B3B6-C838-E3BF-71660AD716DB

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus binghamii
status

nov. sp.

26. Camponotus binghamii  HNS  , nov. sp.

[[ worker ]] Minor: - L: 4, 7 mill. Mandibules subopaques, finement chagrinees, faiblement ponctuees, armees, do 5 dents seulement. Epistome carene, faiblement biechancre, sans trace de lobe anterieur (bord anterieur rectiligne). Aretes frontales assez longues, divergentes. Tete subrectangulaire, a peine retrecie derriere les yeux, a cotes non convexes, un peu comprimes. Yeux gros, situes au tiers posterieur. Pronotum subdeprime, distinctement borde anterieurement et a ses angles anterieurs, assez large. Metanotum comme chez le C. rufoglaucus, r. feae  HNS  Em., mais la face basale n'est que tres faiblement concave. Ecaille epaisse, assez basse, obtuse en dessus. Tibias subcylindriques, sans piquants. Scapes greles et cylindriques.

Entierement et densement reticule-ponctue et subopaque on presque mat, y-compris les pattes et les scapes.

Pilosite dressee, jaunatre, tres eparse, nulle sur les tibias et les scapes. Pubescence jaunatre, assez longue et assez abondamment repandue sur tout le corps, sur les pattes et sur les scapes, formant un leger duvet grisatre moins dense que chez le C. rufoglaucus  HNS  , mais tres semblable, sans cependant cacher la sculpture. Noir; pattes, funicules et mandibules d'un brun rougeatre. Scapes d'un jaune roussatre vers la base et bruns vers l'extremite. Segments abdominaux etroitement bordes de jaune roussatre

Ataran Valley, Birmanie (M. le Major Bingham).

Au premier abord ou dirait un tres petit C. rufoglaucus  HNS  . Mais en realite cette espece est toute autre et se rattache au groupe C. reticulatus  HNS  , radiatus  HNS  , niveosetosus  HNS  , foraminosus  HNS  , etc. Dans le tableau, elle se place sous le chiffre 7, a cote du C. reticulatus  HNS  , dont elle se distingue par sa pubescence, son pronotum borde, sa face moins convexe, etc.