Camponotus (Paramyrmamblys) moderatus , Santschi, F., 1930

Santschi, F., 1930, Description de formicides éthiopiens nouveaux ou peu connus. V., Bulletin et Annales de la Societe Entomologique de Belge 70, pp. 49-77: 76

publication ID

3641

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/92CB86C0-B019-A69A-C17A-8B4025E4FE0F

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus (Paramyrmamblys) moderatus
status

n. sp.

Camponotus (Paramyrmamblys) moderatus  HNS  n. sp.

[[ worker ]] (minor). — Long.: 4,4 mm. D'un brun de poix nuageux; quart posterieur de la tete, funicules, dessus des meso- et epinotum, hanches, cuisses, tibias, bord posterieur des segments du gastre, les derniers segments entierement ou plus ou moins brun fonce. Mandibules, epistome, bout du dernier article de l'antenne, cotes du pronotum, articulations des pattes et derniers tarses d'un brun roussatre plus clair. Assez luisante, tres finement et superficiellement reticulee, presque lisse, le gastre encore plus finement que le thorax avec une disposition plus transversale de la sculpture et plus luisante. Pilosite dressee assez longue et pointue autour de la bouche, plus rare sur le thorax, plus riche el plus longue sur le gastre, manque sur les pattes et les scapes sauf au bout de ces derniers. Pubescence tres adjacente, clairsemee sur la tete, rare ailleurs.

Tete environ un cinquieme plus longue que large, la plus grande largeur au tiers posterieur ou se trouvent les yeux, convexes, grands comme pres du tiers des cotes, bien plus en arriere que chez vulpus  HNS  et limbiventris  HNS  . Les cotes sont droits et convergent beaucoup plus en avant des yeux que chez cette derniere espece. Bord posterieur transversal avec les angles arrondis. Cretes frontales tres divergentes et plus espacees que longues. Sillon frontal a peine indique. Aire frontale tres petite. Epistome assez convexe, le bord anterieur fortement arque, ne depassant pas en avant le niveau des angles anterieurs de la tete, assez fortement echancre vers ses portions laterales, faiblement carene derriere. Mandibules assez courtes, de 6 dents. Le scape depasse le bord posterieur de la tete d'environ un cinquieme a un quart de sa longueur. Articles 8 a 10 du funicule un sixieme environ plus longs que larges (generalement plus long que chez les autres especes). La tronquature de la tete est tres nette sur le profil. Thorax plus regulierement convexe comme chez vulpus  HNS  . Face basale de l'epinotum inclinee comme le pronotum, la face declive, concave et longue comme la moitie de la basale laquelle est environ deux fois et demi plus longue que large avec les cotes paralleles. Ecaille un peu plus haute que l'angle de l'epinotum, sa face anterieure convexe epouse assez exactement la concavite de la face declive de l'epinotum; sa face posterieure est plane et bordee, le sommet faiblement arque. Gastre pas plus long que le thorax. Sutures thoraciques bien indiquees sur le dos mais pas imprimees. La suture mesoepinotale descend jusqu'aupres de l'articulation de la hanche posterieure. La tete est plus petite et plus retrecie devant que chez orinodromus  HNS  , orites  HNS  , brookei  HNS  et akka  HNS  .

Abyssinie (Crawley, leg.), 1 [[ worker ]].