Tetramorium guineense

Forel, A., 1891, Histoire naturelle des Hymenopteres. Deuxieme partie: Les Formicides., Histoire Physique, Naturelle et Politique de Madagascar., Paris: L'Imprimerie Nationale, pp. 1-231: 150-151

publication ID

http://doi.org/ 10.5281/zenodo.9896

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/7E4953AF-F0DC-60F8-3733-DC490010EF06

treatment provided by

Donat

scientific name

Tetramorium guineense
status

 

1. TETRAMORIUM GUINEENSE  HNS  , Fabricius.

Formica guineensis, Fabricius  HNS  , Entomologia Systematica (1775).

Myrmica guineensis, Roger  HNS  , Berliner entomologische Zeitschrift (1862). Syn. Bem.

Myrmica bicarinata, Nylander  HNS  , Act. Soc. Sc. Fennic. (1846), p. 1041.

Myrmica cariniceps, Guerin  HNS  , Révue et Magasin de Zoologie, t. IV (1852), p.73.

Myrmica Kollari  HNS  , Mayr, Verhandl. Zool, und Bot. Gesellschaft Wien (1853).

Myrmica reticulata, Smith  HNS  , Trans. of the Ent. Soc. of London (1862).

Tetramorium Kollari  HNS  , Mayr, Verhandl. Zool. und Bot. Ges. Wien, Form. austr. (i855).

Tetramorium guineense, Mayr  HNS  , Verhandlung Zool. und Bot. Gesellschaft zu Wien (1862).

[[worker]]. Longueur 3,7 à 4 mill. Arêtes frontales longues, atteignant le vertex; à leur côté externe se trouve une rainure qui loge le scape de l'antenne dans toute sa longueur. Métathorax armé, en haut, de deux épines robustes, notablement plus longues que la largeur de leur base, et, au bas de la face déclive du métanotum, de deux épines métasternales beaucoup plus petites, moins longues que la largeur de leur base. Corps plutôt allongé. N œ ud du premier article du pédicule un peu plus long que large; second n œ ud un peu plus large que long.

Epistome et front grossièrement ridés en long et assez luisants; vertex, côtés de la tête, thorax et pétiole grossièrement réticulés et subopaques. Le fond des mailles et l'intervalle des rides sont finement raboteux. Face déclive du métanotum striée transversalement. Abdomen lisse et luisant.

Pilosité dressée, grossière, assez espacée, mais répandue partout, très oblique sur les tibias et les scapes (passant à la pubescence). Pubescence éparse.

D'un roux testacé jaunâtre, avec l'abdomen noirâtre, souvent roussatre à la base.

[[queen]]. Longueur 5 à 5,7 mill. Semblable à la [[worker]]; mésonotum et scutellum striés en long. Métanotum ridé en long, avec la face déclive striée transversalement. Ailes hyalines.

[[male]]. Longueur 4,5 à 5 mill. Dessus de la tête finement et longitudinalement ridé; pronotum finement ridé-granulé; mésonotum presque lisse; scutellum longitudinalement strié; métanotum rugueux; premier n œ ud du pétiole finement ridé, le second presque lisse; abdomen lisse et luisant.

D'un jaune brunâtre luisant; antennes et pattes d'un jaune pâle. Vertex, quelques taches sur le thorax et abdomen d'un brun noir.

Environs de Tamatave (Dr Conrad Keller). Cette espèce est à peu près cosmopolite sous les tropiques.

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Hymenoptera

Family

Formicidae

Genus

Tetramorium

Loc

Tetramorium guineense

Forel, A. 1891
1891
Loc

Myrmica Kollari

Mayr 1853
1853