Psalidomyrmex reichenspergeri, Santschi, F., 1913

Santschi, F., 1913, Glanure de fourmis africaines., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 57, pp. 302-314: 1

publication ID

3723

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/73FEF2CD-EF67-03E3-CAAA-E0008431C31D

treatment provided by

Christiana

scientific name

Psalidomyrmex reichenspergeri
status

n. sp.

Psalidomyrmex reichenspergeri  HNS  n. sp.

— [[ worker ]]. — Long. 12.5 - 13 mill. — Noire. Mandibules, antennes, libias et tarses rouge noiratre. Tete un peu mate, striee en long, mais moins finement que chez procerus  HNS  Em. Les fossettes sont plus petites et moins profondes, leur fond est mat tandis qu'il est luisant chez procerus  HNS  , sur le reste du corps les stries sont tres effacees et le tegument parait entierement lisse et tres luisant surtout sur le pedicule et le segment suivant. Les fossettes y sont egalement plus attenuees, principalement sur da moitie anterieure de l'abdomen, l'arriere de celui-ci etant plus fortement sculpte. Les cotes du thorax et du pedicule et les hanches sont finement stries, ponctues et un peu mats. Pattes lisses, le devant des tibias anterieurs un peu strie. Quelques poils sur les mandibules, l'epistome, les tibias et l'extremite de l'abdomen. En outre, une grosse pubescence aux tibias et aux tarses. Tete rectangulaire, un cinquieme plus longue que large, a cotes subparalleles, le bord posterieur transversal a peine concave. Les yeux au quart anterieur, leur diametre ne depasse pas l'epaisseur du scape. Celui-ci atteint le sixieme posterieur de la tete. Article 2 du funicule 1 / 4 plus long que le 1 er, tous les suivants bien plus longs que larges. L'epistome forme un - lobe circulaire du double plus grand que chez procerus  HNS  avec des stries arquees concentriques dessus. Mandibules aussi longues que la tete, falciformes, l'angle interne arrondi moins prononce que chez procerus  HNS  , d'ailleurs bien plus etroites. Pronotum plus long que large. Mesonotum bien limite en arriere. Sillon longitudinal de la face basale de l'epinotum bien marque, mais etroit, sans stries transversales au fond. Face declive triangulaire bordee et lisse. Le n oe ud est plus haut et plus etroit que long, presque aussi arrondi en arriere qu'en avant, indistinctement tronque derriere. Postpetiole assez retreci en avant. Bien plus elance que procerus  HNS  , il differe egalement de foveolatus  HNS  Andre par la couleur, la sculpture et la forme. Cameroun: Molunda. 1 [[ worker ]]. Recue du Dr A. Reichensperger.