Crematogaster (Atopogyne) mottazi , Santschi, F., 1928

Santschi, F., 1928, Descriptions de nouvelles fourmis éthiopiennes (quatrième note)., Revue de Zoologie et de Botanique Africaines 16, pp. 54-69: 67

publication ID

http://doi.org/ 10.5281/zenodo.18159

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/721C0288-C79D-48C5-97E6-70506F8907F4

treatment provided by

Christiana

scientific name

Crematogaster (Atopogyne) mottazi
status

n. sp.

25. — Crematogaster (Atopogyne) mottazi  HNS  n. sp.

[[ worker ]]. — Long. 3 a 5,6 mm. — Ressemble a Cr. depressa Latr  HNS  . dont elle differe comme suit: D'un brun maron fonce, pattes et funicules plus clairs. Tete, scapes et bout du gastre souvent plus noiratres. Chez les petites ouvrieres la couleur s'eclaircit et devient d'un brun marron clair comme chez depressa v. adultera  HNS  Sants. Sculpture et forme comme chez depressa  HNS  type, mais les epines se reduisent a de petites dents. Le scape n'atteint que le sixieme posterieur de la tete chez les grands individus.

[[ queen ]]. — Long. 6 a 7 mm. — Brun marron clair; occiput, dessus du thorax et du gastre un peu plus fonces. Tete striee comme chez la [[ worker ]], mais ces stries sont beaucoup plus superficielles devant et s'effacent presque entierement sur le vertex et la face occipitale, qui sont luisants. Pronotum irregulierement ride, strie en travers. Cotes du thorax stries en long. Quelques grosses rides sur le metanotum. Face basale de l'epinotum striee en divergeant. Le reste lisse et luisant avec des points epars sur le dos du thorax et une tres fine reticulation sur le gastre.

Tete a peine plus large que longue, bien plus etroite que chez Cr. theta  HNS  For. a laquelle elle ressemble. Le bord posterieur droit, plus large que l'anterieur, les cotes convergeant a partir des yeux. Ceux-ci occupent a peine le tiers des cotes de la tete et sont places un peu en avant de leur milieu. Sillon frontal distinct mais moins prononce que chez theta  HNS  . Aire frontale imprimee, aussi striee que le clypeus. Celui-ci est un peu echancre au milieu de son bord anterieur. Mandibules de forme ordinaire, le bord terminal droit arme de 5 dents, le bord externe arque. Luisantes, striees a la base et au bord externe, lisses avec quelques points vers le bord terminal. Le scape atteint environ le cinquieme posterieur de la tete. Articles 3 a 5 du funicule plus larges que longs; les 2, 6, 7 aussi larges que longs. Les deux premiers articles de la massue presque d'egale longueur, le deuxieme seulement plus epais, tous plus courts que chez la [[ worker ]]. Profil du thorax comme chez theta  HNS  mais l'epinotum n'est que faiblement tubercule tandis qu'il est assez fortement dente chez theta  HNS  . N oe ud du petiole discoidal comme chez la [[ worker ]]. Postpetiole imprime derriere. Gastre trois fois au moins plus volumineux que le thorax.

Cote d'Ivoire: Grand Bassam (H. Mottaz, leg. ii [[ worker ]] 2 [[ queen ]]).

La [[ queen ]] est si aberrante que si je ne connaissais pas celle de theta  HNS  , j'aurais hesite a la rattacher aux [[ worker ]] avec lesquelles je l'ai recue. Elle est plus aberrante encore que theta  HNS  , plus svelte, les yeux moins developpes et n'a de l' [[ worker ]] que l'aspect de la tete et le petiole. Quand a I' [[ worker ]] elle ressemble si bien a Cr. depressa  HNS  que sans la presence de la [[ queen ]] je n'en aurait fait qu'une simple variete. Pour la meme raison Cr. theta  HNS  merite d'etre considere comme espece distincte. Comme nous ne connaissons encore rien de certain sur les causes de ces aberrations chez les [[ queen ]] des Atopogyne  HNS  , l'hypothese du parasitisme de la [[ queen ]], agissant plus intensement sur sa morphologie que sur celle des [[ worker ]], reste plausible; on retrouve pareil cas chez les Bothriomyrmex  HNS  . D'autre part Emery a avance l'hypothese de [[ queen ]] polymorphes dans l'espece. Il est a souhaiter que les observations se portent plus attentivement sur ce point.