Crematogaster (Acrocoelia) retifera , Santschi, F., 1926

Santschi, F., 1926, Description de nouveaux formicides éthiopiens (IIIme partie)., Revue de Zoologie Africaine 13, pp. 207-267: 216-217

publication ID

3617

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/7137C12F-4958-E181-6D6C-64E8CE80E298

treatment provided by

Christiana

scientific name

Crematogaster (Acrocoelia) retifera
status

n. sp.

Crematogaster (Acrocoelia) retifera  HNS  n. sp.

[[ worker ]] Long.: 3,3 a 3,6 mm. Noir brunatre. Mandibules, base du scape, funicule, col, trochanter, articulation du pedicule rouge brunatre. Base du gastre plus ou moins brun roussatre ou noir brunatre. Certains individus sont plus clairs, peut etre immatures. Tete, thorax et cotes du petiole densement et fortement reticules ponctues et submats. Le fond des reticules luisant. Cette reticulation s'attenue en partie sur les faces occipitale et declive de l'epinotum et le dessus des deux n oe uds qui sont luisants. Elle prend sut le devant de la tete une disposition longitudinale semistriee. Postpetiole et gastre assez lisses, faiblement chagrines et luisants. Quelques longs poils vers la bouche, le pedoncule et le bout de gastre, rares ou absents ailleurs. Pubescence tres clairsemee, meme sur l'abdomen.

Tete plus large que longue, assez arrondie derriere les yeux, les cotes convexes. Les yeux sont un peu plus grands que le quart des cotes de la tete et legerement deplaces dans leur 3 / 5 posterieurs. Sillon frontal nul. Aire frontale imprimee en triangle allonge. Epistome convexe avec le bord anterieur un peu arque. Mandibules faiblement striees, de 4 dents. Le scape depasse le bord posterieur de la tete d'une fois et demi son epaisseur. Massue tres epaisse. Articles 3 a 6 du funicule aussi long qu'epais, les autres plus allonges. Le thorax ressemble a celui de Cr. capensis Mayr  HNS  , mais les sutures pronotomesonotales beaucoup moins imprimees, et le dessus plus deprime. Pronotum assez plat dessus et descendant par une pente douce et peu convexe sur le col. Les cotes sont faiblement bordes et arrondis. La face basale du mesonotum est sur le meme plan que le pronotum dont elle n'est separee par aucune suture visible dessus, sauf devant la petite carene mediane qui parcourt la moitie anterieure du segment. La face declive est longue comme la moitie de la precedente. Ses bords accuses, arrondis sur le profil, tandis qu'ils sont mousses pour la face basale. Vus de profil, le promesonotum est beaucoup plus convexe et eleve que chez Cr. calens  HNS  For. Face basale de l'epinotum trapezoidale, aussi etroite devant que longue au milieu, un peu convexe sur le profil et droite d'un cote a l'autre, a bordure mousse. Les epines droites fines, divergentes, mediocrement relevees et longues comme la moitie de l'intervalle de leur base. Petiole aussi large que long, ses angles fortement arrondis et les cotes droits ou un peu concaves. Postpetiole un peu plus large que long avec un fort sillon sur toute sa longueur. Gastre tronque.

[[ queen ]], Long: 9 mm. Brun' rouge fonce. Gastre noiratre. Tete plutot striee en long. Mesonotum et scutellum lisses et luisants comme le gastre. Cotes du thorax sculptes comme chez l'ouvriere. Le scape atteint le bord posterieur de la tete. Yeux grands comme le tiers moyen des cotes qu'ils occupent en s'etendant un peu en arriere. La pilosite est plus accusee que chez l' [[ worker ]] et le gastre a des points plus nombreux.

Rhodesia du sud: Cloudlands, Vumbu Mts. 6 ooo pieds. (G. Arnold) 4 [[ worker ]] 1 [[ queen ]].