Cardiocondyla wassmanni , Santschi, F., 1926

Santschi, F., 1926, Description de nouveaux formicides éthiopiens (IIIme partie)., Revue de Zoologie Africaine 13, pp. 207-267: 241

publication ID

3617

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/59C4E55F-BE0A-46CD-A828-98D5107239CB

treatment provided by

Christiana

scientific name

Cardiocondyla wassmanni
status

n. sp.

Cardiocondyla wassmanni  HNS  n. sp.

[[ worker ]]. Long: 2,1 mm. Noire. Mandibules (moins les dents) et pattes jaune brunatre clair. Tete et thorax densement et finement ponctue reticule en de a coudre et submat, l'occiput, les angles et le dessus du pronotum assez luisants. Petiole faiblement sculpte et presque lisse, luisant. Postpetiole un peu plus sculpte que le petiole mais moins que le thorax. Gastre lisse et luisant. Front finement strie en long. Une fine et courte pubescence roussatre sur tout le corps et les appendices, un peu plus longue et jaunatre sur le gastre.

Tete environ un quart plus longue que large derriere, arrondie aux angles posterieurs avec le bord droit et faiblement concave au milieu. Yeux, assez convexes, pres d'un quart plus longs que leur distance au bord anterieur de la tete. Sillon frontal court. Aire frontale lisse, etroite. Epistome fortement sculpte, convexe avec les carenes bien moins distinctes que chez C. elegans  HNS  Em. Mandibules lisses avec des points epars, plus etroites que chez cette espece, et armees de 4 dents l'apicale plus forte que la suivante, la derniere plus petite. Le scape atteint le bord posterieur de la tete. Thorax plus robuste et profil moins convexe que chez elegans  HNS  , le pronotum plus arrondi aux epaules. Une legere impression laterale indique sa limite avec le mesonotum. Les deux faces de l'epinotum ont un angle presque droit, a peine aigu. Cet angle, vu de dessus, presente deux petites eminences coniques separees par une concavite. Le n oe ud du petiole est plus long que son pedicule, aussi long que haut, assez regulierement arrondi dessus avec le bord anterieur tres oblique. Vu de dessus, le n oe ud est arrondi, a peine plus large que long. Postpetiole un quart plus large que long, un peu moins que le double plus large, et un peu plus bas que le petiole. Deprime dessus.

Voisin de C. nuda Mayr  HNS  par sa sculpture, mais en differe par son petiole plus large; de glabrinodis Stitz  HNS  par son epinotum non dente et le scape plus court.

Cameroun. Gr. Batanga (Schwab, recu du R. P. E. Wasmann, avec Aenictus congolensis  HNS  Sants.