Acantholepis laevis, Santschi, F., 1913

Santschi, F., 1913, Glanure de fourmis africaines., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 57, pp. 302-314: 11

publication ID

3723

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/52215820-0565-C76E-6050-A0B188327FE3

treatment provided by

Christiana

scientific name

Acantholepis laevis
status

n. sp.

Acantholepis laevis  HNS  n. sp. (Fig.. 5.)

— [[ queen ]] Long. 1.7 mill. — Noire, tiers basal des scapes et tarses jaune brunatre clair, reste des antennes et des pattes brun. Tres luisante, lisse, sauf quelques fines reticulations sur les faces dorsales du mesonotum et epinotum. Quelques soies courtes, epaisses, blanchatres sur le gastre et autour de la bouche. Pubescence couchee tres courte, fine et tres clairsemee. Tete un peu plus longue que large, a cotes faiblement convexes, aussi large en avant qu'en arriere, a bord posterieur assez convexe. Les yeux occupent le tiers moyen des cotes. Epistome a forte carene arquee, sachant presque les mandibules qui sont lisses. Entre les aretes frontales mousses s'etend une assez forte impression longitudinale arrondie derriere. Le scape depasse d'un tiers le bord occipital. Article 2 du funicule un peu plus long qu'epais, le suivant 1 / 4 plus long qu'epais, les deux ensemble aussi long que le premier. Pronotum convexe, aussi large que long, suture promesonotale distincte. Eminences mesonotales cuneiformes, vues de profil le pan anterieur est plus long que le posterieur. Face basale de l'epinotum a peine concave transversalement, convexe d'avant en arriere, avec les protuberances un peu relevees et mousses. Face declive tres concave, la partie inferieure se prolonge horizontalement. Ecaille amincie au bout, a peine echancree et assez inclinee. Senegal: Saint-Louis (Claveau).