Crematogaster (Orthocrema) boera , Santschi, F., 1926

Santschi, F., 1926, Description de nouveaux formicides éthiopiens (IIIme partie)., Revue de Zoologie Africaine 13, pp. 207-267: 211-212

publication ID

3617

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/4CD6F169-9C4A-DFA2-9630-71B2C5BBD395

treatment provided by

Christiana

scientific name

Crematogaster (Orthocrema) boera
status

n. sp.

Crematogaster (Orthocrema) boera  HNS  n. sp.

[[ worker ]] Long: 2,8 a 2,9 mm. Noire: pedoncule, milieu des cuisses brun moyen; mandibules rougeatres, antennes et reste des pattes roussatres. Luisante. Joues et thorax strie en long. Ces stries sont tantot divergentes, tantot transveisales sur la face basale de l'epinotum; elles s'effacent souvent en partie sur le dessus du mesonotum. La face declive de l'epinotum est un peu chagrinee et reste luisante. Le reste de l'insecte est lisse. Pilosite dressee clairsemee sur l'abdomen, plus rare sur le thorax. Pubescence assez abondante sur le gastre et la tete, tres fine et tres courte sur les pattes.

Tete presque carree, un peu retrecie devant, ses bords lateraux et posterieurs faiblement convexes avec les angles arrondis. Yeux grands comme le cinquieme des cotes et places a leur tiers posterieur. Le sillon frontal atteint le milieu de la tete. Aire frontale peu distincte. Clypeus un peu strie sur les cotes, bien convexe dans ses 2 / 3 posterieurs, son bord anterieur a peine arque. Mandibules ponctuees dans leur quart terminal, striees dans le reste de leur longueur, le bord distal peu oblique, de 4 dents. Le scape recline depasse ou atteint le sixieme posterieur de la tete. Articles 2 a 7 du funicule de moitie au double plus larges que longs. Le sillon promesonotal, assez faible au milieu, s'accentue assez fortement sur les cote ". Profil du promesonotum assez convexe, plus que chez C. livingstonei Sants  HNS  . Cotes du pronotum, du mesonotum y compris la face declive de celui-ci non bordes. Echancrure metanotale, a peine plus forte que chez cette espece. Face basale de l'epinotum tres convexe, tres courte, trois fois plus large devant que longue au milieu, ses bords arrondis, divergent fortement en dehors et en arriere, de facon que les petites epines ou dents se trouvent aussi ecartees l'une de l'autre que la plus grande largeur du mesonotum (bien moins ecartees chez livingstonei  HNS  ). Face declive 3 1 / 4 a 3 1 / 2 plus longue que la precedente. Petiole rectangulaire, environ 1 / 5 a 1 / 4 plus long que large, les cotes a peine arques et les angles anterieurs un peu attenues. Postpetiole arrondi, sans trace d'impression. Gastre assez grand.

Voisin de C. livingstonei Sants  HNS  (qui merite d'etre considere comme espece) mais plus robuste, l'epinotum plus large et le n oe ud un peu moins long

Rhodesia du Sud, Sawmills (G. Arnold, 27, XII, 1903).