Myrmicaria eumenoides subsp. congolensis var. consanguinea

Santschi, F., 1914, Formicidae., Voyage de Ch. Alluaud et R. Jeannel en Afrique Orientale (1911 - 1912). Résultats scientifiques. Hyménoptères 2, pp. 41-148: 115-116

publication ID

8111

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/48A436EC-84D0-3654-6D17-BF72E3A4D109

treatment provided by

Christiana

scientific name

Myrmicaria eumenoides subsp. congolensis var. consanguinea
status

 

M. eumenoides, st. congolensis, var. consanguinea  HNS  , nov.

[[worker]]. - Long. 4,8-9 mill. Cotes du thorax avec de grands espaces sans stries, lisses et tres luisants comme chez striatula  HNS  dont cette variete a l'aspect, mais la base du gastre est mat, finement ponctuee comme chez congolensis  HNS  , sauf chez les [[worker]] minor qui sont entierement lisses. Tete et thorax brun fonce, de plus en plus rougeatre chez les [[worker]] major, gastre brun noir, Les epines do l'epinotum longues et droites.

[[worker]]. - Plus foncee et plus etroite que congolensis  HNS  [[queen]]. Les ailes un peu moins enfumees (tres foncees chez congolensis  HNS  ) et le gastre bien moins opaque. Les cotes du thorax aussi stries que chez congolensis  HNS  , mais plus luisants.

Afrique orientale anglaise: region cotiere (nov. 1911): Likoni(st. n° 4), 9 [[worker]] [types); - Tiwi (st. n° 5), 3 [[worker]], 2 [[queen]]; - Gazi (st. n° 6), 1 [[worker]]; - riviere Ramisi (st. n°. 8), 2 [[worker]];- pays Kikuyu: Blue Post Hotel (alt. 1.500 m., st. n° 29, janv. 1912), 4 [[worker]].