Acis rosea (F. Martin) Sweet

Jeanmonod, Daniel & Schlüssel, André, 2012, Notes et contributions à la flore de Corse, XXIV, Candollea 67 (2), pp. 293-321 : 296-297

publication ID

https://doi.org/ 10.15553/c2012v672a11

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.5789551

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/440D87DE-FFD9-0C73-5C6D-54530E6939CB

treatment provided by

Carolina

scientific name

Acis rosea (F. Martin) Sweet
status

 

Acis rosea (F. Martin) Sweet

Secteur Ospédale-Cagna, commune de Porto-Vecchio, étangs d’A c ciaju au S de Palombaggia , sur le terre-plein servant de parking au restaurant de plage, en arrière de l’étang le plus méridional, abondant, 15.10.2010, Delage, A. observation ; Bonifacio, ravin de Pertusato , 21.9.2011, Tison, J.-M. photographies.

Espèce classiquement connue sur la côte ouest de la Corse, depuis les Agriate jusqu’à Bonifacio (GRUBER & GAMISANS in JEANMONOD & GAMISANS, Fl. Corsica: 145, 2007), la station de Porto-Vecchio décrite ci-dessus étendant vers le nord son aire de distribution; les stations les plus méridionales étant celles des environs du Cap Feno; sur cette aire, elle vit normalement sur arènes dioritiques ou granitiques. La présente population se situe à l’est de Bonifacio et sur calcaire. La plante a des fleurs morphologiquement normales, mais présente un gigantisme surprenant au niveau des parties végétatives: bulbe florifère pouvant dépasser 15 mm de diamètre (vs 6-11 mm), feuilles larges de 1,5- 2 mm (vs 0,8-1,2 mm) et apparemment plus nombreuses (jusqu’à 6 en culture). Son cycle phénologique est décalé: à la fin du mois de septembre très sec de 2009, elle fleurissait manifestement depuis plus d’un mois et les feuilles étaient bien développées. A la même date, les populations de La Parata et de Ventilegne montraient tout juste leurs premières fleurs sur les emplacements les plus humides, et leurs feuilles ne sont apparues en culture qu’en novembre. De fait, une différenciation génétique a déjà été soupçonnée chez A.rosea , mais l’unique tentative d’extraction de l’ADN a échoué (K. DIADEMA, comm. pers.); il serait intéressant de poursuivre dans cette voie, l’existence d’un taxon cryptique paraissant possible.

J.-M. TISON & A. DELAGE

Kingdom

Plantae

Phylum

Tracheophyta

Class

Liliopsida

Order

Asparagales

Family

Amaryllidaceae

Genus

Acis