Myrmelachista ambigua , Forel, A., 1893

Forel, A., 1893, Formicides de l'Antille St. Vincent. Récoltées par Mons. H. H. Smith., Transactions of the Entomological Society of London 1893, pp. 333-418: 350-351

publication ID

3948

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:5E6A481F-664E-428C-A636-08D4BD5A1EF0

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/3E6A69EC-A14A-42DC-6ACC-B4D0086A85BB

treatment provided by

Christiana

scientific name

Myrmelachista ambigua
status

n. sp.

1. Myrmelachista ambigua  HNS  , n. sp., [[ worker ]] (No. 55 a).

L. 2,3 mill. Mandibules fortement ponctuees, finement coriacees ntre les points, subopaques. Tete a peine plus longue que large. Yeux situes au milieu des cotes de la tete. Scapes courts. Antennes de 9 articles. Cependant le 2 me article du funicule montre une legere tendance a se partager en deux. Pas d'aire frontale, ni de sillon frontal. Occiput sans sillon. Le mesonotum et le pronotum sont peu convexes; la longueur du premier est plus de la moitie de celle du second. L'echancrure meso-metanotale est faible et n'apparait que par le fait que la convexite du mesonotum s'eleve au dessus du niveau de la face basale du metanotum qui est horizontale (presque rectiligne dans le sens longitudinal). Les stigmates sout places en arriere de la suture meso-metanotale et distants l'un de l'autre. La face basale du metanotum est subrectangulaire, subdeprimee et sensiblement plus longue que la face declive- Ecaille inclinee en avant, epaisse a sa base, echancree et tranchante au sommet. Cuisses assez renflees.

Tete, thorax et ecaille lisses, polis et tres luisants. Abdomen luisant, faiblement reticule. Une pilosite jaunatre tres fine et de longueur mediocre est parsemee peu abondamment sur tout le corps. Sur les tibias elle est legerement oblique. Sur les scapes elle est assez longue et dressee, situee d'un seul cote. Pas de pubescence adjacente.

D'un rouge un peu jaunatre. Abdomen noir avec ses segments etroitment bordes de jaunatre. Pattes et antennes testacees. Sur l'occiput, sur le pronotum, sur les cotes du thorax, au milieu des cuisses et sur la massue des antennes, de legers nuages brunatres (celui de l'occiput assez fort).

Cette espece est evidemment tres voisine de la M. kraatzii, Roger  HNS  , mais elle a une pilosite assez longue, l'ecaille n'est pas verticale, ni ovale, les tarses anterieurs ne sont pas elargis, l'abdomen a une sculpture distincte (Roger n'a pas pu en voir chez la kraatzii  HNS  ) et la couleur est une peu differente. La M. rogeri, Andre  HNS  , differe de la M. ambigua  HNS  par sa couleur brune, ses funicules sans poils dresses, sa profonde echancrure meso-metanotale et sa taille plus faible. Les autres especes ont dix articles aux antennes et sont a d'autres egards moins parentes.

Une seule [[ worker ]].

(55). Rare. Only one specimen found as yet.

(55 a). Upper Richmond Valley. Shore of stream in the forest; on sand, under rubbish, & c.