Myrmelachista (Decamera) mayri, Forel, A., 1886

Forel, A., 1886, Études myrmécologiques en 1886., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 30, pp. 131-215: 84-85

publication ID

3923

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:33E1E81D-6489-4D52-828D-DCA172BC7D97

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/349480A0-A471-8E88-0316-2A21D07EEF1B

treatment provided by

Christiana

scientific name

Myrmelachista (Decamera) mayri
status

n. sp.

Esp. M. (Decamera) Mayri  HNS  n. sp.

[[ worker ]]. Long. 9 a 10 mill. Gesier lout a fait semblable a celui de la Plagiolepis pygmaea  HNS  (voir mes Fourni, de la Suisse pl, I. fig. 21), mais un feu plus court et plus large. Le calice est reflechi a angle a peu pres droit et les sepales sont dirigees en dehors, pas ou a peine recourbees en arriere. Caracteres du genre (voir mes Etudes myrmecol. en 1878, p. 376); mais le sillon frontal est distinct jusqu'a l'ocelle anterieur, meme faiblement prolonge jusqu'a l'occiput, et l'arete frontale, triangulaire, est assez distincte aussi. Antennes de 10 articles. Les trois derniers articles du funicule sont ensemble a peine aussi longs que les cinq precedents reunis. Le premier article. du funicule est a peine aussi long que les trois suivants reunis. Tete rectangulaire, presque d'un quart plus longue que large, a cotes legerement concaves ou presque droits. Yeux situes au milieu des cotes de la tete. Scapes longs comme moins de la moitie de la tete. Mandibules obtuses, presque aussi larges a leur base qu'a leur bord terminal; ce dernier muni de cinq dents, et peu distinct du bord interne qui a aussi deux, denticulations irregulieres. L'es mandibules' sont tres grossierement striees-ponctuees, assez luisantes et poilues. Epistome court, faiblement echancre au milieu de son bord anterieur, un peu prolonge en arriere entre les aretes frontales. Ces dernieres courtes et divergentes. Thorax bas, plus large que la tete. Le pronotum depasse de beaucoup le mesonotum. Metanotum arrondi. Ecaille tres basse, tres epaisse, tronquee devant, voutee derriere, tres large en haut, et divisee en deux moities par un sillon longitudinal faible, mais evase, situe au milieu de sa face posterieure. Abdomen ovale,. Les ailes manquent ..

Luisante, extremement finement et faiblement reticulee (aussi les pattes et les antennes). Sur le devant de la tete, les reticulations sont plus serrees et plus accentuees; sur l'abdomen elles s'accentuent dans le sens transversal (reticule-ride); sur le mesonotum elles s'effacent presque entierement. En outre une ponctuation superposee eparse abondante et distincte sur la tete et sur les scapes, tres dispersee et tres effacee ailleurs. Sur l'epistome et les joues cette ponctuation devient fort grossiere et irreguliere; sur les cotes de l'epistome, les points se transforment en rainures longitudinales.

Pilosite dressee, jaunatre, assez grossiere, eparse sur le dessus du corps, plus abondante en dessous, courte et abondante sur les pattes, les antennes, les mandibules, le metanotum et le pedicule. Pubescence couchee assez grossiere et presque nulle, un peu plus marquee sur l'abdomen.

Entierement noire; tarses, extremite de l'article terminal des funicules et lisiere posterieure des segments abdominaux d'un roux brunatre.

Chili (Musee de Berlin).

Cette belle espece est d'une taille presque double de celle de la M. nigella  HNS  Roger, dont elle differe a beaucoup d'autres egards encore, entre autres par la massue des antennes qui chez la M. nigella est  HNS  aussi longue a elle seule que tout le funicule, puis par son sillon frontal distinct, par sa sculpture, par son ecaille faiblement bilobee, par son pronotum bien plus long, par les cotes presque concaves de sa tete, etc La seule autre espece du genre, la M. Kraatzii est bien plus petite et n'a que 9 articles aux antennes.