Pachycondyla (Bothroponera) sculpturata

Santschi, F., 1912, Fourmis d'Afrique et de Madagascar., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 56, pp. 150-167: 2-3

publication ID

3715

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/2615BC15-10CA-B4CA-3E30-91688A9C2E37

treatment provided by

Christiana

scientific name

Pachycondyla (Bothroponera) sculpturata
status

 

Pachycondyla (Bothroponera) sculpturata  HNS  n. sp

- [[ queen ]]. - Long. 12 mill. - Voisine de strigulosa  HNS  et cariosa  HNS  Em. Noire, lobes frontaux, antennes et pattes d'un rouge sombre. Milieu du bord posterieur des segments du gastre avec un reflet rouge sang. Pilosite dressee doree plus abondante et bien plus courte que chez pumicosa  HNS  Rog. Assez redressee sur la tete et le thorax, ou elle est longue comme le double du diametre des fossettes, desquelles elle emerge, plus longue et plus couchee sur le gastre. Quelques poils fins clairsemes sous les hanches, les pattes et sur les mandibules. Scapes sans poils dresses, couverts ainsi que les pattes d'une fine pubescence jaunatre, nulle ailleurs. Assez mate. Fossettes assez confluentes sur la tete et le thorax, plus espacees et plus fortement et obliquement imprimees sur l'abdomen. Le fond de ces fossettes est lisse et luisant sauf sur le gastre, ou il devient strie comme leur intervalle. Cette fine striure existe sur tous les segments du gastre, mais sur la tete et le thorax il s'y superpose une fine reticulation. Sur le front et entre les lobes frontaux se forme un faisceau de rides longitudinales un peu divergentes en arriere. Face declive de l'epinotum, face anterieure du gastre ainsi que les deux faces de l'ecaille contigues lisses au milieu, plus ou moins ponctuees sur les bords et assez luisantes. Dernier segment du. gastre ponctue, reticule plutot que strie. Mandibules densement et entierement striees avec des points epars. Tete rectangulaire, un peu plus longue que large, a bord occipital faiblement echancre et a bords lateraux assez droits. Les yeux, arrondis, en occupent le tiers anterieur, leur diametre est aussi long que la largeur de l'extremite du scape. Ocelles distincts. Epistome aussi court que chez wasmanni  HNS  For. Tronque, non carene a bord anterieur faiblement arque sans echancrure. Le scape n'atteint pas tout a fait le bord occipital. Tous les articles du funicule plus epais que longs, le dernier seul aussi long que les deux precedents reunis. Les articles 2 et 3 tres courts, plus courts que le premier. Mandibules tridentees en avant, denticulees en arriere; leur bord dente n'est guere plus long que le bord interne. Face declive de l'epinotum plane, bordee comme chez pachyderma  HNS  . Ailes jaunatres a nervure et tache jaune brunatre clair. Longueur de l'aile anterieure 7 millimetres. Pedicule plus large que long et plus etroit avec les angles un peu effaces en avant. Assez nettement concave avec les angles bien indiques en arriere. Le profil des faces anterieures et superieures est rectiligne formant angle droit; celui de la face posterieure est un peu convexe. La hauteur totale du pedicule egale le double de sa longueur. Postpetiole plus large que long. Sur le milieu du dessus de l'articulation anterieure du segment suivant se voit, quand il est abaisse, une surface triangulaire tres finement et- regulierement striee en travers et qui constitue la portion inferieure de l'appareil de stridulation homologue a celui des myrunicines.

Cette espece se rapproche de cariosa  HNS  Em., mais la forme de l'epistome, la sculpture de l'abdomen l'en distinguent facilement.

Zambezie (Demarchi) 1 [[ queen ]]. - Mozambique (G. Vasse) 1 [[ queen ]]. Museum de Paris.